Une variété végétale peut-elle être hétérogène ? 

9 Mar 20 Image

Une variété végétale peut-elle être hétérogène ? 

La règlementation des semences repose sur la description et la distinction de variétés stables dans le temps pour garantir des échanges commerciaux loyaux. L’homogénéité n’est pas une fin en soi mais permet la distinction/description et garantie la stabilité. Cette exigence d’homogénéité est souvent questionnée par les nouvelles attentes sociétales (adaptation au changement climatique, alimentation variée, biodiversité). Le nouveau règlement européen Bio questionne d’ailleurs déjà ces normes. 

Quand et comment le système actuel a-t-il été construit ? Quel degré d’hétérogénéité accepte-t-on déjà selon les espèces et les constructions génétiques, quelle différence entre homogénéité relative et hors types, quelle tolérance selon les listes du catalogue ? Est-il envisageable de revisiter ces normes d’homogénéité ? 

Et d’ailleurs, qu’attendent au juste les metteurs en marché ? 

Le GEVES s’est emparé de ces questions lors d’une conférence, tenue au SIVAL, le 14 janvier 2020, désormais accessible en ligne grâce au lien : Voir la vidéo 

Vous aimerez aussi :
Officialisation d’une méthode de Détection de Xanthomonas (Xap et Xff) sur semences de haricot
Du côté de la Section CTPS Espèces Légumières
Du côté de la Section CTPS Plantes fourragères et à gazon
Nouvelles méthodes d’imagerie pour phénotyper les maladies du blé : le point sur les recherches
Réunion annuelle de l’EU-VCU Group (Groupe européen experts VATE)