Structure de coordination nationale

 

Mise en place en 2016 par le Ministère en charge de l’Agriculture au sein du GEVES, intégrée au secteur d’étude des variétés, cette structure répond à une double attente.

Les acteurs impliqués dans la conservation des ressources phytogénétiques (RPG) ont souligné le besoin d’une structure ressource identifiée au niveau national pour répondre à leurs problématiques. L’absence de coordination nationale et la dispersion de l’information ne permet pas aujourd’hui de créer facilement des liens ou des synergies entre ces acteurs et de relayer efficacement les actions développées en France dans les instances internationales impliquées dans la conservation des RPG.

Le Ministère de l’agriculture souhaite acquérir une vision globale de l’état de la conservation ex situ, in situ et «à la ferme» des ressources phytogénétiques d’espèces cultivées et de leurs apparentées sauvages ainsi que des acteurs impliqués dans leur conservation. Ce panorama permettra de mettre en avant la diversité cultivée conservée en France mais aussi le travail des acteurs et les initiatives locales ou nationales autour de ces espèces.

Missions

Recenser et soutenir les acteurs et les collections

La conservation des espèces cultivées est portée aujourd’hui par une grande diversité d’acteurs plus ou moins bien structurés. De nombreuses initiatives existent au niveau local, régional, national ou transfrontalier. Cependant, il n’est pas toujours évident d’identifier les acteurs impliqués ou les collections existantes sur une espèce particulière.

Ce recensement des collections, des acteurs et des initiatives permettra la création d’un annuaire qui sera complété et mise à jour périodiquement suivant les remontées d’informations.

En fonction des besoins, des soutiens aux acteurs seront apportés pour les aider à atteindre les critères de reconnaissance des gestionnaires et des collections élaborés par la Section CTPS RPG, mais aussi pour les informer sur les aspects réglementaires ou organisationnels.

 

Mettre en œuvre des schémas de sauvegarde des collections menacées ou des «espèces orphelines»

  • Qu’entend-t-on par collection menacée ou « espèce orpheline » ?

Certaines espèces ou groupes d’espèces n’ont, soit pas de collection identifiée regroupant leur diversité génétique et morphologique, soit une collection identifiée mais sans acteurs structurés pour la conserver, la caractériser ou la valoriser. Ces espèces sont appelées espèces orphelines.

Les collections menacées correspondent à des collections dont les gestionnaires rencontrent des difficultés d’ordre financier ou technique (régénération, conservation).

  • Quelles sont les espèces concernées en France ?

Maraîchères : Haricot, Lentille, Gesse, Oignon, Betterave, Radis, Mâche, Fenouil, Asperge, Poireau, Laitue, Pois chiche

Fruitières : Petits fruits, Fraisier, Noyer

Horticoles : Tulipe, Glaïeul

  • Quelles actions sont envisagées ?

Lorsqu’une collection a pu être identifiée, il faut évaluer l’état de conservation des échantillons (viabilité, mode de conservation, ...) et la présence de données associées (origine géographique, nom, etc..).

Une fois ce premier inventaire réalisé, une recherche est menée d’identification et de contact de partenaires acceptant de s’engager dans la conservation à long-terme de ces collections au sein d’un réseau. Cette structuration permet de mutualiser les coûts liés à la conservation, la régénération et la caractérisation des ressources. Ce réseau est constitué d’un pilote en charge de la coordination des actions du réseau, d’un ou des gestionnaire(s) de la collection physique de RPG et de partenaires impliqués dans la régénération et la caractérisation du matériel.

Le nouveau réseau de conservation aura pour mission d’évaluer si cette collection est représentative du patrimoine français de l’espèce concernée et d’identifier l’absence de matériel original pouvant exister chez les sélectionneurs, les agriculteurs, les maraîchers, les particuliers…

Ce travail d’évaluation aboutira à la définition de la collection nationale pour cette espèce et à la mise en place de projets de caractérisation (morphologique, phénotypique, génétique, nutritionnelle …) autour de ces ressources.

Ces schémas de sauvegarde seront soumis à la Section CTPS RPG pour valider la cohérence des propositions.

  • Les premiers travaux

Trois collections orphelines sont conservées à l’Unité GEVES de Brion  : le haricot, la lentille et l’oignon. L’inventaire des collections et des données associées a été réalisé sur ces trois espèces. Une partie de ces collections a été régénérées et caractérisées sur le domaine de Brion. Dans l'objectif de créer des réseaux de conservation sur ces espèces, la recherche de partenaires potentiels est en cours.

Une étude préliminaire (projet Gelenha) à la création de réseaux de conservation sur trois espèces de légumineuse (gesse, lentille et haricot) a débuté en septembre 2017.

 

Développer des liens et des synergies entre acteurs

Une meilleure connaissance des acteurs et des spécificités des espèces qu’ils conservent permettra de mettre en place des espaces de dialogue autour de leurs problématiques.

Suite à l’identification de questions communes entre espèces, entre mode de conservation, voire les deux, des groupes de travail sur l’organisation des données ou la traçabilité des actions de gestion des collections pourront être mis en place.

Afin de favoriser la mise en place de synergies, des journées thématiques ou d’échanges d’expériences à différentes échelles : française, européenne, internationale liées à la gestion des RPG d’espèces cultivées seront organisées. La première journée thématique aura lieu courant 2018.

 

Contribuer au positionnement français à l'international sur les RPG d'espèces cultivées et leur apparentées sauvages

  •  Au niveau européen

La coordination nationale, au sein du programme collaboratif européen sur les ressources phytogénétiques (ECPGR), vise à promouvoir les actions françaises au niveau européen et à entrer dans un collectif dont l’objectif est d’assurer la conservation à long-terme des ressources phytogénétiques et de faciliter leur utilisation en Europe.

La participation des acteurs français à ce réseau européen par les groupes de travail espèce ou groupe d’espèces permet de mettre en commun des ressources (descripteurs, base de données, …) et de développer des partenariats sur la caractérisation des collections.

Les collections nationales françaises sont mises à jour régulièrement, via le point focal, dans la base de données européenne EURISCO qui recense l’ensemble des collections ex situ de ressources phytogénétiques conservées en Europe.

  • Au niveau international

Différents instruments relatifs aux ressources phytogénétiques d’espèces cultivées et leurs apparentées sauvages existent au niveau européen et international.

En soutien au Ministère de l’Agriculture, la Structure de Coordination Nationale contribue au positionnement de la France par le suivi des actions développées dans le cadre du Traité International pour les Ressources Phytogénétiques pour l’Alimentation et l’Agriculture (TIRPAA).

La commission des ressources génétiques pour l’alimentation et l’agriculture (CRGAA), instance de la FAO a développé un Plan d’Action Mondial pour les ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture afin de s’assurer que ces ressources sont conservées, disponibles et utilisées de manière durable. En liaison avec la Fondation pour la Recherche en Biodiversité (FRB), la structure de coordination, par le biais d’enquêtes auprès des acteurs, récolte les informations nécessaires à l’établissement du rapport de mise en œuvre du Plan D’Action pour la France.

Contacts

Mme Audrey DIDIER Coordination nationale :
  • Animation de la structure de coordination
  • Secrétaire technique de la Section CTPS RPG
  • Coordinatrice nationale ECPGR
audrey.didier@geves.fr

Tel +33 (0)2 41 22 86 45 

M Charles-Henry DUVAL Technicien en charge des collections orphelines :
  • Inventaire et gestion des espèces orphelines
  • Contribution au développement de réseaux de conservation existant ou potentiels
  • Appui aux partenaires impliqués dans les réseaux de conservation
 charles-henry.duval@geves.fr

Tel +33 (0)2 41 57 23 22 

 Mme Bernice van ISSUM GROYER Assistante administrative :
  • Gestion des dossiers de reconnaissance de la Section CTPS RPG
  • Appui à la structure de coordination (site web, annuaire, …)
  • Point focal EURISCO
 

bernice.vanissum-groyer@geves.fr

Tel +33 (0)2 41 22 85 95

 

S’inscrire à la newsletter