Imagerie multispectrale

L'imagerie multispectrale est utilisée au GEVES pour évaluer la résistance variétale à la fusariose des épis du blé tendre. D'autres céréales et d'autres pathogènes sont aussi étudiés en utilisant le Videometer ®. 

Le Vidéometer

Le VideometerLab® est un appareil permettant l’acquisition d’images multispectrales. Il est constitué d’une caméra numérique (2056x2056 pixels), d’une sphère d’intégration avec 20 LEDS de longueurs d’ondes différentes et d’un logiciel assurant la calibration, l’acquisition et l’analyse des images. L’image acquise est composée de 20 bandes spectrales allant de l’ultraviolet à l’infrarouge (de 375 à 970nm).

L’imagerie multispectrale permet une définition plus précise de la lumière réfléchie en apportant des nuances de couleur et des informations invisibles à l’œil nu.

 

 

G : Grains de blé infectés par F.graminearum / D : Image après classification des pixels en zones infectées (jaune/rouge) et en zone saines (bleu)

 Le Videometer® permet la détermination précise et rapide de la couleur et de la composition chimique de la surface d’un échantillon.

Il est utilisé au GEVES pour le phénotypage de la résistance variétale à la fusariose des épis du blé tendre. Il permet d’évaluer le pourcentage de grains avec symptômes de fusariose pour un lot de blé tendre. Grâce à l’utilisation d’une bande convoyeuse, un lot de 1000 à 1500 grains est traité en environ 5 minutes.

Le Videometer® peut être utile pour toutes personnes désireuses de recevoir des informations sur le phénotypage de la résistance variétale à la fusariose (Fusarium graminearum & culmorum) de leurs variétés (les sélectionneurs, instituts techniques, chercheurs, enseignants et agriculteurs, …).

 

La quantification des grains fusariés est basée sur une analyse discriminante entre les grains fusariés et les grains sains. Pour toute nouvelle image multispectrale acquise, le modèle permet de classer chaque pixel comme appartenant à une zone infectée ou à une zone saine.

 

Contacts

Mme Valérie CADOTResponsable Tests de résistance Bioagresseurs VATE
Mme Marlène FAURE 

 

 

 

S’inscrire à la newsletter