Activités de recherche

Le GEVES mène des projets de recherche appliqués, visant à développer et promouvoir des méthodes pertinentes d’analyse des semences et d’étude des variétés, et à standardiser et faire valider les méthodes créées, au niveau des instances nationales et internationales. Les travaux de recherche du GEVES s’inscrivent dans trois thèmes principaux : l’évaluation des génotypes dans leur environnement, la gestion des collections de référence et la qualité des semences, et ils mobilisent des compétences en phénotypage, génomique, et analyses des données.

Evaluation des variétés dans leur environnement

Pour répondre au changement de contexte dans l’évaluation variétale, le GEVES vise à piloter des réseaux d’essais plus diversifiés pour mieux connaître les variétés et mieux prédire leurs performances face à différentes conditions de culture, et à permettre une orientation du progrès génétique vers des variétés voire des systèmes de culture plus durables en terme de résistance aux bioagresseurs.

La caractérisation de l’environnement des réseaux d’essais et la mise au point de méthodes de collecte de variables environnementales abiotiques et biotiques sont identifiées comme des questions de recherche prioritaires. Le pilotage de réseaux orientés vers une plus grande diversité de conditions expérimentales doit aller de pair avec le développement de protocoles de tests adaptés pour évaluer l’adaptation des variétés en conditions limitantes.

 

En savoir +

Caractérisation des collections de référence

Dans le cadre de ses missions, le GEVES gère un grand nombre de collections (DHS, pathogènes, adventices, ressources génétiques). La combinaison des outils de la génomique et du phénotypage peuvent permettre de caractériser ces collections, pour en assurer une meilleure gestion.

Ces travaux de recherche permettent de progresser sur :

  • la définition de seuils et de distances génétiques minimales pour la détection de non-conformités (hybrides et lots de semences)
  • l’optimisation de la gestion des collections de référence
  • l’amélioration de la distinction des variétés

 

En savoir +

 

Evaluation de la qualité des semences

Le GEVES mène des travaux de recherche visant à améliorer l’évaluation de la qualité sanitaire, germinative et physique des semences. Ces travaux mobilisent l’expertise des agents du GEVES dans les domaines de la biologie des semences, la physiologie, le phénotypage, la pathologie, et la biologie moléculaire, afin d’aboutir à une caractérisation plus fine de la qualité des semences. 

 

En savoir +

 

Partenariats scientifiques

 

Les travaux de recherche du GEVES sont menés en partenariat, dans le cadre de programmes nationaux ou internationaux, ainsi que dans le cadre de l’amélioration des méthodes (programmes conventionnés, projets internes d’optimisation de protocoles, études préliminaires à la mise au point de nouvelles méthodes, mise au point, amélioration, transfert, harmonisation de méthodes existantes et validation pour la reconnaissance internationale,…).

 

En savoir +

Conseil scientifique

Le conseil scientifique a pour mission d’accompagner et de conseiller le GEVES sur sa politique et les programmes de recherche menés. Il a un rôle d’éclairage sur les domaines en lien avec les missions du GEVES.

 

Le conseil scientifique du GEVES est constitué de huit scientifiques extérieurs, appartenant à différents partenaires du GEVES et travaillant dans différents domaines des sciences du végétal :

  • Didier ANDRIVON, chercheur en biologie végétale dans l’unité Institut de Génétique, Environnement et Protection des Plantes (IGEPP) à l’INRA de Rennes préside le conseil scientifique du GEVES.
  • Elisabeth CHEVREAU, chercheure en génétique fruitière et résistance aux maladies travaille à l’Institut de Recherche en Horticulture et Semences (IRHS), à l’INRA d’Angers.
  • Anne LAPERCHE, maître de conférences à Agrocampus Ouest travaille dans l’équipe IGEPP sur le colza et la tolérance aux contraintes abiotiques.
  • Frédéric BARET travaille à l’INRA d’Avignon dans le domaine du phénotypage et de la télédétection.
  • Daniel GABILLARD est directeur adjoint Recherche chez Vilmorin.
  • Marie-Christine GRAS travaille dans le domaine de la sélection des plantes fourragères et à gazons chez RAGT.
  • Peter ROGOWSKY, chercheur INRA basé à l’Ecole Nationale Supérieure de Lyon, est expert en biologie moléculaire et biotechnologies.
  • Françoise CORBINEAU est professeure spécialisée dans la qualité des semences à l’Université Pierre et Marie Curie.

Contacts

NOMFONCTIONMAIL
Mme Aurélia GOULEAUCoordinatrice scientifiqueaurelia.gouleau@geves.fr
Mme Marie-Noëlle RACATResponsable du pôle suivi des conventionsmarie-noelle.racat@geves.fr
Mme Filomena JUIGNETGestionnaire administrative chargée du suivi des conventions de recherchefilomena.juignet@geves.fr

 

S’inscrire à la newsletter