Réunion annuelle du groupe technique UPOV sur les méthodes et techniques d’essais (TWM)

27 Mai 24 Image

Réunion annuelle du groupe technique UPOV sur les méthodes et techniques d’essais (TWM)

La deuxième réunion du groupe de travail technique sur les méthodes et techniques d’essai de l’UPOV (TWM) s’est tenue du 8 au 11 avril.  Réunissant en ligne plus d’une centaine de participants des cinq continents, ce TWM 2024 a abordé les axes méthodologiques en cours dans le cadre des études DHS (phénotypage, génotypage et analyses statistiques). Deux points développés par le GEVES y ont notamment été présentés, à savoir les bonnes pratiques en matière d’usage des marqueurs moléculaires en alternative des biotests de résistance aux maladies ainsi que la comparaison de logiciels d’analyse statistique de la COYD (Combined over year distinctness) pour l’établissement de la distinction entre variétés requérant cette technique statistique.

Le GEVES, représentant de la France, a été particulièrement actif sur cette session en délivrant deux présentations :

  • Les résultats de la coopération des offices FR- NL- IT, dans le cadre du projet H2020 INVITE, pour l’usage du marquage moléculaire en alternative aux biotests de résistances (illustration sur 3 couples de bioagresseurs en tomate) ont été partagés avec la communauté internationale. Une première rédaction sur les bonnes pratiques pour valider un protocole basé sur les marqueurs moléculaires (méthode alternative) dans le cadre du modèle 1 de l’UPOV a été présentée suite à l’animation par le GEVES de plusieurs échanges internationaux.
  • Les résultats de la comparaison de plusieurs logiciels d’analyse de COYD ont été présentés. La COYD est une méthode statistique permettant l’établissement de la distinction entre variétés, utilisée en routine dans le cadre des études DHS sur plusieurs espèces notamment les espèces fourragères et à gazon. Cette comparaison réalisée par le GEVES était issue de l’analyse de jeux de données partagés par les collègues français, chinois et britanniques. Il est prévu d’affiner les analyses et conclusions de la COYD ainsi que de travailler sur la COYU, méthode statistique permettant de statuer sur l’homogénéité des variétés en étude, pour la prochaine session en 2025.
Vous aimerez aussi :
20èmes journées des laboratoires d’analyse de la qualité des semences
Du côté de la Section CTPS Pomme de terre
Une nouvelle politique R&D pour mieux évaluer les variétés et les semences en lien avec la transition agroécologique et le changement climatique
Du côté de la Section CTPS Vigne
Actualisation du barème CTPS