Réunion annuelle du groupe technique UPOV sur les cultures légumières

27 Mai 24 Image

Réunion annuelle du groupe technique UPOV sur les cultures légumières

Du 22 au 25 avril, la réunion annuelle du groupe de travail de l’UPOV sur les cultures légumières (TWV : Technical Working party for Vegetables) a regroupé une soixantaine de participants représentant leur pays ou organisation respectives. Tenue pour la première fois sous la présidence de notre homologue japonais M. Yoshiyuki OHNO, cette semaine de travail a été ouverte par la nouvelle Vice-Secrétaire Générale de l’UPOV, Mme Yolanda HUERTAS qui a rappelé l’importance des travaux réalisés dans ce groupe, notamment pour l’harmonisation des études DHS.

Au-delà des mises à jour et discussions sur les documents transversaux de l’UPOV (couvrant l’ensemble des espèces et non uniquement les espèces légumières), des focus importants ont été faits sur :

  • les modalités de discussions et de transcription dans les guides techniques des caractères de résistances aux maladies,
  • les conditions et règles de détermination des caractères de stérilité mâle des Brassicacae légumières et plus spécifiquement dans un premier temps, celles portant sur le chou-fleur,
  • l’éventuelle introduction d’un nouveau type de caractère : les PQN (caractère pseudo quantitative) en plus de ceux existants déjà (caractères qualitatifs QL, caractères quantitatifs QN et caractères pseudo qualitatifs PQ).

La France, par l’intervention du GEVES, a animé plusieurs des sessions techniques durant la semaine (ail, laitue) et s’est fortement impliquée sur les discussions liées aux révisions des guides techniques aubergine, asperge, concombre/cornichon, maïs (ce dernier englobant les maïs doux et potager) et persil.

Elle a aussi co- animé et présenté des discussions transversales en présentant les résultats des travaux coopératifs FR, NL, JP, OCVV et représentants des déposants quant à l’évaluation de la distinction par l’utilisation de caractères de résistances aux pathogènes. Ces travaux seront à poursuivre en 2025. De plus, les résultats de la coopération des offices FR- NL- IT, dans le cadre du projet H2020 INVITE, pour l’usage alternatif des outils de marquage moléculaire aux biotests de résistances (illustration sur 3 couples de bioagresseurs en tomate) ont été partagés avec la communauté internationale. Ce fut également l’opportunité de proposer à l’UPOV, sous animation GEVES, un document de cadrage, de description et de validation pour tout nouveau protocole de test biomoléculaire, avant son intégration dans un guideline UPOV.

Ce TWV était aussi le dernier de Marian VAN LEEUWEN, notre collègue des Pays Bas, après plus de 25 années de participation, dont plusieurs en tant que chairman du groupe.

A défaut d’avoir reçu des propositions d’accueil, le TWV de 2025 devrait aussi se tenir en mode visioconférence début mai 2025.

 

Vous aimerez aussi :
20èmes journées des laboratoires d’analyse de la qualité des semences
Du côté de la Section CTPS Pomme de terre
Une nouvelle politique R&D pour mieux évaluer les variétés et les semences en lien avec la transition agroécologique et le changement climatique
Du côté de la Section CTPS Vigne
Actualisation du barème CTPS