La résistance au ToBRFV, un caractère additionnel reconnu dans les études DHS de variétés de tomate

21 Juin 24 Image

La résistance au ToBRFV, un caractère additionnel reconnu dans les études DHS de variétés de tomate

Identifié pour la première fois en 2014 au Proche-Orient et en France en 2020, le virus du ToBRFV fait l’objet d’intenses travaux de création variétale pour donner des solutions de protection aux maraîchers contre ce virus qui peut impacter très fortement les productions de tomate.

Au premier semestre 2024, à la demande du GEVES et du Naktuinbouw, au regard d’un nombre significatif de variétés en demande d’inscription et morphologiquement proches, l’OCVV a approuvé l’utilisation du caractère additionnel « Resistance au ToBRFV » dans le cadre des études DHS de variétés de tomate et ce, uniquement lorsque la distinction n’est pas possible sur les autres critères. La résistance des variétés de tomate au ToBRFV sera évaluée par biotest. L’ensemble des tests additionnels de résistance (réalisés uniquement dans un cadre réglementaire) est confié au laboratoire de pathologie du GEVES qui a acquis une forte expérience sur ce pathosystème durant les 5 dernières années.

Ce caractère additionnel repose sur les travaux préliminaires du projet ToBRAg. Soutenu par l’OCVV et piloté par le GEVES, ce projet vise, entre autres, à mettre au point un protocole en laboratoire d’évaluation variétale au regard de la résistance au ToBRFV.

Ainsi, pour les variétés de tomate en demande d’inscription au Catalogue, ce caractère additionnel permet ainsi également la délivrance d’un COV basé sur la résistance au ToBRFV.

Vous aimerez aussi :
20èmes journées des laboratoires d’analyse de la qualité des semences
Du côté de la Section CTPS Pomme de terre
Une nouvelle politique R&D pour mieux évaluer les variétés et les semences en lien avec la transition agroécologique et le changement climatique
Du côté de la Section CTPS Vigne
Actualisation du barème CTPS