Un nouvel outil au laboratoire de pathologie

8 MarImage

Un nouvel outil au laboratoire de pathologie

Writtern by contributeur

La MMS (Masse de Mille Semences) est le point de départ des analyses de pathologie puisqu’elle conditionne le poids des sous échantillons et donc l’effectif de l’analyse. 

Jusqu’à présent, la détermination de la MMS était réalisée par comptage manuel ou au compteur à grains, méthodes prenant du temps et pouvant engendrer des erreurs pour le compteur à grains. L’optimisation et la rationalisation de cette détermination étaient donc nécessaires. Le GEVES a validé l'usage d'un nouvel outil, l’Optomachine, pour la détermination de la MMS. Il est basé sur un système d’analyse d’image couplée à une pesée. 

La validation a été réalisée selon le référentiel GEVES de validation de méthodes. Le plan de validation a consisté à comparer la MMS résultant de la moyenne de 3 répétitions de 100 semences comptées manuellement ou par compteur à grains au laboratoire et la valeur obtenue par l’utilisateur de l’Optomachine puis en regroupant les 3 répétitions, sur 68 échantillons d’espèces diverses avec des caractères biométriques différents.

Par le biais de cette étude, nous avons identifié des points de vigilance sur l’état physique du lot (semences collées, sale, etc..) et l’étalement des semences. La méthode mise en place tient compte de ces observations. 

En 2 mois d’utilisation en routine, cet outil a permis de déterminer 182 MMS apportant de la fiabilité et de l’efficacité : 

  • précision sur la valeur de la MMS,
  • gain de temps en réduisant les étapes associées à une rapide désinfection du matériel,
  • rapidité d’obtention de la valeur qui est instantanée 
  • non paramétrage de l’outil, 
  • traçabilité automatisée. 

 

Une étude complémentaire a été engagée pour valider la MMS pour les semences de petites dimensions. 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us
YouTube

Abonnez-vous à GEVES info