ToBRFV/ tomate-piment et Aphis gossypii/melon, un projet OCVV pour proposer de nouveaux protocoles DHS

30 Nov 21 Image

ToBRFV/ tomate-piment et Aphis gossypii/melon, un projet OCVV pour proposer de nouveaux protocoles DHS

Fin octobre, l’OCVV a validé le co-financement du projet : « Mise à jour des tests de résistance de DHS en lien avec l’évolution des pathogènes » : 

  • Mise au point des tests de résistance de la tomate et du piment au ToBRFV 
  • Evolution du test de résistance du melon à Aphis gossypii 

 

Le projet coordonné par le GEVES en collaboration avec les représentants de 4 offices d’examens européens, de INRAE et de 9 sociétés semencières. Le but est de proposer des protocoles d’évaluation de la résistance aux maladies de variétés légumières pour la DHS pour ToBRFV/tomate et piment et pour Aphis gossypii/melon. 

L’objectif est de développer pour le ToBRFV un système utilisable pour l’examen DHS de la tomate et du piment. Les différentes actions du projet seront : 

  • La caractérisation des différents isolats de ToBRFV pour définir s’il existe différents pathotypes et sélectionner un isolat représentatif. 
  • Le développement d’un test de résistance pour les examens DHS de la tomate par validation d’un biotest et d’un test par marquage moléculaire. 
  • L’évaluation de l’usage en tant que caractère de groupement 
  •  La validation de la corrélation entre la résistance du piment aux TMV/PMMoV et la résistance au ToBRFV pour mettre à jour le protocole Tobamovirus actuel (si corrélation). 

 

Le second objectif est d’adapter le test actuel de résistance du melon à Aphis gossypii aux pathotypes prédominants, aux symptômes observés en champ et de valider l’utilisation de la méthode par marquage moléculaire. L’évolution du protocole sera réalisée par : 

  • La validation des biotypes d’Aphis gossypii et la sélection d’une part de clones représentatifs des différents biotypes et d’autre part d’hôtes différentiels de melon de différents types commerciaux. 
  • La validation de la résistance aux biotypes 0 et 1 avec le protocole de test DHS actuel avec la méthode de colonisation. 
  • La validation du symptôme de Leaf curling (enroulement des feuilles) et son utilisation dans un nouveau protocole de DHS. 
  • La validation du marquage moléculaire en DHS pour la résistance au biotype 0. 

 

 

Figure 1: ToBRFV symptoms on tomato
Figure 2: leaf curling on melon (©U.Blancard (INRAE)

 

 

Vous aimerez aussi :
Officialisation d’une méthode de Détection de Xanthomonas (Xap et Xff) sur semences de haricot
Du côté de la Section CTPS Espèces Légumières
Du côté de la Section CTPS Plantes fourragères et à gazon
Nouvelles méthodes d’imagerie pour phénotyper les maladies du blé : le point sur les recherches
Réunion annuelle de l’EU-VCU Group (Groupe européen experts VATE)