L’OAPI veut passer la vitesse supérieure dans la délivrance de Certificats d’obtention végétale

14 NovImage

L’OAPI veut passer la vitesse supérieure dans la délivrance de Certificats d’obtention végétale

Writtern by contributeur

L’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) est une organisation intergouvernementale qui couvre le territoire de ses 17 états membres fondateurs. L’une de ses missions, est de promouvoir le développement de ses Etats membres, au moyen d’une promotion stratégique de la Propriété Intellectuelle. L’OAPI a adopté une feuille de route pour la promotion des Obtentions Végétales, à la suite de son adhésion à l’UPOV (convention de 1991) en juillet 2014.

Un programme de renforcement et de promotion du système de protection des obtentions végétales a été officiellement lancé à Lomé (Togo), en septembre dernier. 

D’une durée de deux ans, ce programme, financé en partie par l’UE, vise à : 

- renforcer la structure d’examen des obtentions végétales à l’OAPI 

- développer les capacités techniques des centres d’examens DHS existants et aider à la création de nouveaux 

- former les acteurs des pays membres à la production, la valorisation et la commercialisation des obtentions végétales 

- promouvoir le système des obtentions végétales de l’OAPI. 

 

La création d'un système efficace de protection des obtentions végétales donnerait aux États membres de l'OAPI les moyens de stimuler la création de variétés plus performantes garantissant une plus grande disponibilité de variétés répondant aux besoins des agriculteurs notamment pour de meilleurs rendements. Ces variétés jouent un rôle essentiel compte tenu de la forte croissance démographique.

L’UPOV, l’OCVV, le GNIS, le NAKT et le GEVES sont mobilisés pour apporter leur aide et partager leur expérience tout au long des deux ans de ce projet. 

En 2020, le GEVES recevra une délégation d’experts techniques qui pourront voir comment nous mettons concrètement en place sur nos stations expérimentales les études en vue de la délivrance d’un COV. 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us
YouTube