Le réseau BESTIM sur le concept de l’immunité agro-écologique

29 Juin 23 Image

Le réseau BESTIM sur le concept de l’immunité agro-écologique

Le réseau mixte technologique pour stimuler la santé des végétaux en utilisant tous les leviers possibles s’est réuni les 10 et 11 mai 2023 à Saint Pol de Leon dans le Finistère. Accueillis par Vegenov, les 43 participants ont pu échanger sur l’avancement de travaux liés à l’immunité végétale, discuter de l’avancement des groupes de travail lancés l’an dernier et visiter plusieurs structures de recherche, expérimentation et de production pour la filière légumière bretonne.

Le RMT compte deux nouveaux membres : l’équipe PSII de l’Université d’Avignon et le CDHR Centre Val de Loire. BESTIM a profité de cette plénière pour tisser des liens avec des partenaires industriels (Actura, la SICA de St Pol de Leon et le Groupe Roullier) invités pour l’occasion à présenter leurs activités de recherche.

Après deux ans d’animation, BESTIM affiche des avancées majeures dans ses 5 axes. Le GEVES contribue aux axes 1, 2 et 3, principalement sur l’axe 2 de développement méthodologique :

Pour la veille à l’innovation (axe 1), la newsletter en est à son 14ème numéro et commence sa diffusion à l’international grâce aux efforts conjoints de l’Acta et Vegenov.

Sur le développement de méthodes (axe 2), deux groupes de travail œuvrent à mettre en commun les recommandations d’application de stress nutritif ou thermo-hydrique afin de livrer un guide pratique qui ferait gagner du temps à tout expérimentateur souhaitant à mettre en évidence une efficacité de solutions en conditions de stress.

Les groupes de travail de l’axe 3 dédiés aux modes d’action et la réceptivité aux biosolutions seront fusionnés et réactivés sous forme de réunions thématiques visant à partager des résultats de recherche afin d’augmenter le niveau de connaissance des leviers.

Un nouveau groupe de travail s’est mis en place à l’interface de axes 2 et afin d’alimenter le RMT en connaissances sur le microbiote.

L’axe 4 prépare un workshop sur le traitement des données à l’automne en collaboration avec le consortium Biocontrôle et le RMT Modelia (Data Science et Modélisation pour l’Agriculture et l’Agro-Alimentaire)

L’axe 5 a mené une cartographie des formations existantes sur l’utilisation des solutions de biocontrôle et des biostimulants et le projet EFOR2BIO (Evolution des formations pour accélérer cette utilisation) démarre cette année avec le soutien de l’ANR.

Le réseau rappelle à tous sa capacité à labelliser tout dépôt de projet en lien avec l’immunité végétale.

Vous aimerez aussi :
Deux nouveautés pour les acteurs impliqués dans la démarche nationale !
Visite de la Direction Départementale des Territoires du Maine-et-Loire (DDT 49)
10ème Conférence Internationale sur les Pseudomonas syringae à Porto
La résistance au ToBRFV, un caractère additionnel reconnu dans les études DHS de variétés de tomate
Officialisation d’une méthode de Détection de Xanthomonas (Xap et Xff) sur semences de haricot