SUCSEED, la mi-temps !

26 Fév 24 Image

SUCSEED, la mi-temps !

Lauréat du Programme Prioritaire de Recherche « Cultiver et Protéger Autrement », le projet SUCSEED arrive déjà à mi-parcours. 

Les 6 et 7 février 2024, à INRAE de Versailles, se sont tenues les journées annuelles de restitution du projet. L’occasion de faire le bilan des premiers livrables et de l’avancement des WorkPackages : production des génotypes liés au espèces cibles, mise au point des différents pathosystèmes, identification et confection de communautés synthétiques (SynCom) à partir du microbiote des semences, identification des voies de défense aux bioagresseurs et des molécules présentes dans la spermosphère des graines en germination ainsi que les premiers éléments sur la formulation des SynCom ou autres candidats non microbiens d’intérêt

De nombreux échanges entre WP leaders et partenaires du projet ont permis de mettre en commun expertises de chacun afin de poursuivre le travail de transversalité. La feuille de route de la suite des recherches a été établie pour atteindre les objectifs finaux.

Le GEVES poursuit son implication avec des travaux sur le vieillissement des semences et son impact sur la nature des exsudats émis au cours de la germination, la mise au point de méthodes de phénotypage de la germination des semences en conditions de stress   ainsi que la production de semences de tomates contaminées par une bactérie dans le but de pouvoir évaluer l’efficacité des solutions alternatives aux pesticides pour la protection des semences.

Vous aimerez aussi :
Visite de la Direction Départementale des Territoires du Maine-et-Loire (DDT 49)
10ème Conférence Internationale sur les Pseudomonas syringae à Porto
La résistance au ToBRFV, un caractère additionnel reconnu dans les études DHS de variétés de tomate
Officialisation d’une méthode de Détection de Xanthomonas (Xap et Xff) sur semences de haricot
Du côté de la Section CTPS Espèces Légumières