Le GEVES partage son expertise DHS au Togo, au Ghana et au Sénégal

28 Nov 23 Image

Le GEVES partage son expertise DHS au Togo, au Ghana et au Sénégal

Le GEVES a été particulièrement actif en Afrique ces derniers mois représenté par Georges SICARD en tant qu’expert DHS.

TOGO

Le ministère de l’Agriculture du Togo a décidé de développer et de structurer sa filière soja en s’appuyant sur l’expertise française.

A ce titre, le GEVES a été mandaté par SEMAE pour mettre à niveau les procédures d’inscription des variétés au catalogue national et préparer l’adhésion du Togo aux systèmes de semences de l’OCDE vis-à-vis de la liste nationale des variétés éligibles à la certification OCDE.

La mission conjointe au Togo de Georges et de Christian Lascromps, expert procédures de certification des semences de SEMAE s’est déroulée du 30 juillet au 5 août, et leur a permis de bien appréhender la filière semences, de la sélection des nouvelles variétés à la commercialisation des lots certifiés. Le programme intense de la semaine leur a permis de monter jusqu’à Kara, dans le Nord , de  rencontrer les principaux acteurs et de visiter des parcelles d’essais ou de production de semences , en période de croissance rapide .

Le rapport conjoint de la mission a été présenté lors d’une visioconférence avec les autorités togolaises qui  ont commencé à engager leur propre réflexion autour des pistes proposées.

GHANA

A la suite de son adhésion à l’UPOV et de l’adoption d’une réglementation relative à la protection intellectuelle des variétés végétales, le Ghana a sollicité un appui pour la mise en œuvre opérationnelle de celle-ci. C’est dans ce contexte que le GEVES a été mandaté par SEMAE pour établir un état des lieux des capacités du pays à conduire des essais DHS selon les normes internationales de l’UPOV.

La mission au Ghana a eu lieu du 24 au 30 septembre et a permis de visiter plusieurs centres de recherche, tels que les universités de Cape Coast et de Kumasi.

Le rapport a été transmis par  SEMAE à l’office de la propriété intellectuelle du Ghana incluant ses impressions et suggestions de révision de la DHS, ainsi que son ressenti sur la protection intellectuelle.

La directrice du bureau de la propriété intellectuelle, Grace Issahaque, a pu ensuite rencontrer nos collègues du GEVES , Carole Dirwimmer, Clarisse Leclair et Yvane Meresse lors du meeting annuel de l’UPOV fin octobre à Genève.

  

SENEGAL

Dans le cadre de l’accompagnement technique des centres d’examen DHS nouvellement agréés par l’OAPI (Office Africain de la Propriété Intellectuelle), Georges SICARD a été recruté comme consultant du GEVES pour faire l’état des lieux des collections de références des variétés végétales existantes à l’Institut Sénégalais de Recherche Agricole, rédiger un manuel de procédures pour la réalisation des collections de référence, et faire des recommandations pour les actions futures à mener en vue du renforcement des capacités du personnel en charge de la gestion desdites collections.

La mission du 8 au 14 octobre s’est très bien déroulée, notamment grâce à la bonne implication de la nouvelle correspondante de l’OAPI au Sénégal, Madame Codou GUEYE. Cette mission est également étendue à d’autres pays par d’autres experts, rencontré en visio avec l’OAPI, AfriPI et l’OCVV. Des perspectives de poursuite du projet ont été évoquées avec l’implication du GEVES.

Vous aimerez aussi :
Officialisation d’une méthode de Détection de Xanthomonas (Xap et Xff) sur semences de haricot
Du côté de la Section CTPS Espèces Légumières
Du côté de la Section CTPS Plantes fourragères et à gazon
Nouvelles méthodes d’imagerie pour phénotyper les maladies du blé : le point sur les recherches
Réunion annuelle de l’EU-VCU Group (Groupe européen experts VATE)