Le GEVES à l’Assemblée Générale de l’ISTA 2018 à Sapporo (Japon)

27JuinImage

Le GEVES à l’Assemblée Générale de l’ISTA 2018 à Sapporo (Japon)

Writtern by Thibaut DECOURCELLE

L’Assemblée Générale de l’ISTA (International Seed Testing association) s’est tenue du 11 au 15 juin 2018 à Sapporo au Japon. 178 personnes issues de 39 pays étaient présentes. Dans le cadre de ses missions de LNR semences et plants, le GEVES est fortement impliqué dans les activités des comités techniques de l’ISTA pour la mise au point et la validation de méthodes d’évaluation de la qualité des semences

Il y a eu lors de cette assemblé générale de l’ISTA plusieurs temps forts :

  • Un séminaire sur la vigueur des semences, avec une présentation de Marie-Hélène Wagner du laboratoire de germination de la SNES sur le vieillissement des semences à partir du test de détérioration contrôlée : une approche de la vigueur des semences basée sur la longévité des semences. “From seed longevity to controlled deterioration test: an assessment of seed vigour based on seed ageing”
  • La présentation des travaux des 18 comités techniques qui conduisent aux évolutions des règles ISTA pour l’évaluation de la qualité des semences. Les ingénieurs du GEVES ont animé plusieurs sessions et porté plusieurs propositions d’évolution des règles de l’ISTA. A titre d’exemple des méthodes ont été adoptées pour évaluer la germination des semences de radis, d’épinards, quelques espèces de fleurs comme les Eustoma et Félicia. Une méthode de détection du Xanthomonas campestris pv. campestris chez les semences de Brassica spp. a été approuvée. En revanche la France a obtenu le report des propositions d’évolution des intensités d’échantillonnage et de la taille des lots de semences, en vue d’études complémentaires de validation et d’impact sur la réglementation de certification et du commerce.
  • L’Assemblée générale de l’ISTA (assemblée ordinaire annuelle) de l’association, a confirmé le dynamisme de l’ISTA et la bonne situation financière qui permet d’investir dans de nouveaux projets tels que le site web, l’étude de faisabilité de certificats électroniques (Bulletins Oranges), le soutien aux travaux des comités techniques pour accélérer et faciliter l’évolution des méthodes d’analyses.

Au cours de l’assemblée générale de l’ISTA, plusieurs thèmes majeurs ont été débattus tels que le développement des nouvelles technologies et les conditions de leur mise en œuvre dans les tests existants. L’analyse d’images et l’utilisation d’outils d’aide aux analyses (multispectral, les rayons X) sont ciblés en priorité mais pas exclusivement. Les nouvelles technologies sont placées en priorité des actions de l ’ISTA en 2019. Le système d’accréditation est en cours d’analyse, une nouvelle structure sera proposée en 2019 pour mieux s’adapter aux besoins des laboratoires. Une étude détaillée des catégories de membres de l’association et des cotisations associées est engagée avec l’objectif de favoriser les adhésions des pays défavorisés et attirer des membres nouveaux (scientifiques, laboratoires, experts analystes).

En participant aux travaux sur la plupart des thèmes cités ci-dessus, la France et le GEVES sont fortement impliqués dans les évolutions de l’ISTA. Cela s’illustre avec la présidence de plusieurs comités techniques : germination (S. Ducournau, GEVES), pathologie (V. Grimault, GEVES), Proficiency Tests (D. Demilly, GEVES), Statistiques (J.L. Laffont, DowDupont- Pioneer), et la contribution à la gouvernance au sein du comité exécutif (J. Léchappé, GEVES, Immediate Past President/ISTA).

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us
YouTube