Du côté de la section CTPS Plantes protéagineuses

29 Nov 23 Image

Du côté de la section CTPS Plantes protéagineuses

Lors de sa réunion du 8 novembre 2023, la Section Plantes protéagineuses du CTPS a proposé l’inscription au Catalogue officiel de 24 nouvelles variétés dont 5 variétés de féverole d’hiver, 5 variétés de féverole de printemps dont 3 à faible teneur en vicine / convicine, 6 variétés de pois d’hiver dont 2 Hr, 6 variétés de pois de printemps dont 1 dans la rubrique « usage casserie », 1 variété de lentille à grain corail et 1 variété de pois chiche du type Desi, première variété à réussir la nouvelle épreuve VATE mise en place il y a 2 ans.

Des expérimentations en cours pour évaluer la tolérance à Aphanomyces (Aphanomyces euteiches) et aux viroses (Pea-Seed born Mosaic Virus) ont été présentées.

L’ajout de 2 essais en conduite AB dans le réseau féverole d’hiver a été acté. Enfin, l’instruction de la demande d’inscription en liste C de la variété de pois « Pois Blond de la Planèze », variété historiquement cultivée sur le plateau basaltique de la Planèze dans le Cantal, a été enclenchée.

Du côté des principaux points d’actualité VATE abordés, des avancées ont été saluées au sujet de la tolérance à Aphanomyces (Aphanomyces euteiches), avec 6 nouvelles variétés de pois de printemps revendiquant un bon comportement à ce pathogène testées dans le réseau multilocal du GSP en zones contaminées. 2 dispositifs ont été utilisés pour mener à bien cette étude, incluant : 

  1. un réseau d’essais multilocal au champ à 4 sites avec à chaque fois une modalité en parcelles saines et une modalité en parcelles fortement contaminées et 
  2. un test en conditions contrôlées. Parmi les 6 cultivars à l’étude, 4 ont montré des niveaux de résistance partielle significatifs dont 2 avec à la fois un bon niveau de résistance intrinsèque et au champ. Cette expérimentation spéciale sera reconduite en 2024.

Des avancées ont également été soulignées côté résistance aux viroses, avec le dépôt d’une lignée de pois de printemps déclarée résistante au Pea-Seed born Mosaic Virus (PSbMV).  Une expérimentation spéciale a été mise en place pour confirmer la résistance de cette lignée et évaluer le gain, en termes de rendement mais également de qualité de la récolte, apporté par cette résistance en conditions d’infection par le PSbMV. 3 dispositifs ont été utilisés afin de mener à bien cette étude, incluant :

  1. un dispositif pépinière à 2 sites avec semis tardif, mis en place dans le cadre d’un projet de recherche sur la résistance du pois aux pucerons et aux viroses,
  2. un réseau d’essais dédié à 4 sites sans protection insecticide avec dispositif en carré latin et
  3. un test en conditions contrôlées réalisé par inoculation mécanique (par frottement) sur les plantes de pois, test mis au point par Terres Univia à partir d’une adaptation de la méthode décrite par Scegura (2017).

Les expérimentations menées au champ (pépinières et essais) ont permis de mettre en évidence l’absence systématique de PSbMV dans la lignée en étude alors que ce virus était détecté dans les témoins. Le test en conditions contrôlées a confirmé ce bon comportement, avec la mise en évidence d’une résistance totale vis-à-vis du PSbMV. Les essais rendements du réseau dédié n’ont en revanche pas permis de montrer le gain apporté par la résistance en termes de rendement et de qualité à la récolte, certainement en raison d’une infection trop tardive. Cette expérimentation spéciale sera également reconduite en 2024.

Par ailleurs, à la vue des surfaces en AB en féverole d’hiver et pour suivre les pratiques agricoles et initier la collecte d’informations dans un processus de continuum (inscription/post-inscription), la Section a acté l’ajout dès cette nouvelle campagne de 2 essais en conduite AB dans le réseau féverole d’hiver. Les calculs seront présentés dans un premier temps selon différents scénarios, avec et sans intégration des essais AB, offrant ainsi une vision complète et nuancée des résultats obtenus.

Enfin, pour donner suite à la demande d’inscription au Catalogue en liste C de la variété de pois « Pois Blond de la Planèze », la Section a approuvé la constitution d’un groupe d’experts chargé d’analyser la recevabilité de ce dossier. Cette variété, qui n’a jamais été décrite précisément, avait historiquement prospéré sur le plateau de la Planèze, dans le Cantal. Récolté sous forme de grain sec, ce pois était utilisé aussi bien pour l’alimentation humaine que pour l’alimentation animale. Sa facilité de conservation constituait un avantage, surtout lorsque le plateau basaltique était recouvert de neige à une altitude dépassant les 1000 mètres. Aujourd’hui, ce pois retrouve un intérêt, principalement en tant que produit destiné à la consommation humaine, bénéficiant même de la reconnaissance de grands chefs cuisiniers.

Vous aimerez aussi :
36 nouvelles variétés de betterave sucrière
Chicorée industrielle 2 nouvelles variétés de chicorée industrielle
8 nouvelles variétés de betteraves fourragères
Du côté de la Section CTPS Maïs et Sorgho
SUCSEED, la mi-temps !