A la rencontre des acteurs de la conservation des ressources phytogénétiques (RPG) en Auvergne-Rhône-Alpes

2 Oct 23 Image

A la rencontre des acteurs de la conservation des ressources phytogénétiques (RPG) en Auvergne-Rhône-Alpes

A Bourg-Lès-Valence, le salon Tech & Bio a été l’occasion pour Audrey Didier et Charles-Henry Duval de promouvoir les actions de la coordination nationale sur les ressources phytogénétiques (RPG) et de mieux connaître certains acteurs locaux dans la Drôme et le Rhône.

Une table ronde organisée par SEMAE a permis à Audrey Didier de dresser un panorama des acteurs de la conservation des plantes cultivées en France et en Europe et complétait les interventions de Frédéric Louot (CFPPA Terre d’Horizon) sur les activités de l’Archipel des plantes gourmandes et de Frédéric Dalmon (Gautier Semences) sur l’intérêt de la conservation des RPG pour l’amélioration variétale.

Les membres de la coordination nationale ont ensuite poursuivi leurs échanges sur le terrain à la fois sur le salon Tech&Bio mais aussi en visitant certains acteurs locaux. A Romans-sur-Isère, cela a été l’occasion de découvrir certaines variétés locales telles que le cardon « Le blanc », le concombre « Blanc de Tournon » ou encore le haricot « Jaune de la Drôme » mises en collection et caractérisées par l’Archipel des plantes gourmandes du CFPPA Terre d’Horizon. Cela a également été l’occasion de faire un point d’étape des projets en cours, notamment autour de la conservation d’une collection de noyer en collaboration avec SENURA financé par le fonds de soutien du ministère chargé de l’agriculture.

Puis à Charly, commune située au sud de Lyon, l’implication dans les nouveaux réseaux de coopération public-privé mis en place en 2021 a pu être évoqué avec la Métropole de Lyon pour la conservation des RPG d’oignons et le CRBA pour la conservation des RPG. Le temps idéal a permis de découvrir les installations du CRBA au Domaine Melchior Philibert et leurs travaux de conservation et d’évaluation des ressources notamment originaires d’Auvergne Rhône-Alpes tels que la tomate « Monstrueuse de Lyon », le « piment de Bresse » ou encore le « Haricot viande ».

Deux journées bien remplies pour des échanges riches et une meilleure appréhension des attentes des acteurs de la conservation des RPG.

Vous aimerez aussi :
36 nouvelles variétés de betterave sucrière
Chicorée industrielle 2 nouvelles variétés de chicorée industrielle
8 nouvelles variétés de betteraves fourragères
Du côté de la Section CTPS Maïs et Sorgho
SUCSEED, la mi-temps !