50 ans du GEVES : Témoignage d’INRAE

7 Jan 22Image

50 ans du GEVES : Témoignage d’INRAE

Writtern by contributeur

Patrick FLAMMARION, directeur général délégué à l’expertise et à l’appui aux politiques publiques, INRAE et président du Conseil d’Administration du GEVES 

Christian HUYGHE, directeur scientifique agriculture 

L'humanité et la planète font face à des changements globaux qui créent de nouvelles et très fortes attentes vis-à-vis de la recherche, de l’innovation et des politiques publiques : atténuation et adaptation au changement climatique, sécurité alimentaire et nutritionnelle, santé humaine et santé de la planète, transition des agricultures, restauration de la biodiversité, anticipation et gestion des risques. Contexte très ‘challenging’ que l’Europe s’attache à relever au travers du Green Deal. INRAE, Institut de recherche publique au service de l'intérêt général, se doit de contribuer à relever ces défis majeurs combinant biens privés et biens communs et souvent très difficiles à concilier dans nos paradigmes actuels.

L’agroécologie pose un cadre intégrateur et moteur essentiel pour étudier et concevoir les transitions vers des systèmes agricoles et alimentaires résolument durables valorisant les potentialités environnementales, économiques et sociales et plus respectueux de la santé globale. Ainsi, la sélection des plantes comme la diversification des cultures font assurément partie des leviers possibles, en particulier s’ils sont combinés, pour faciliter les transformations et accompagner la transition vers des systèmes plus sains et durables. Il s’agit en particulier d’explorer de nouvelles compositions spécifiques et variétales dans les communautés cultivées, d’introduire de nouvelles espèces pour obtenir de nouveaux services écosystémiques, de contribuer à imaginer des itinéraires techniques totalement différents.

Ceci ouvre un champ de recherche et d’innovation inédit, pour toutes les espèces végétales, et une reconception des systèmes, avec l’apport des nouvelles technologiques, des sciences sociales et, probablement, des démarches de co-construction, dans un mode davantage participatif. Avec le plan SPAD2, les plans stratégiques INRAE 2030 et GEVES Ambition 2030, nous avons un cadre d’analyse et de priorités de travail très cohérent pour l’avenir.

Ambition 2030 confirme la volonté du GEVES de rester innovant et proactif pour anticiper et adapter ses capacités d’évaluation et d’analyse. Par ailleurs, l’implication et le rôle moteur du GEVES au niveau européen et international seront consolidés et développés. En effet, la réussite de cette évolution agroécologique nécessite que la dynamique ne soit pas seulement française, mais qu’elle soit européenne et internationale.

Le travail en cours sur la réglementation européenne offre l’opportunité de l’alimenter avec les réflexions sur les variétés pour l’agroécologie, et pour qu’au niveau européen, le secteur des variétés, semences et plants soit un acteur majeur du succès du Green Deal. INRAE, le GEVES et tous les acteurs publics comme privés doivent s’engager et se coordonner au service de cette ambition, non seulement au niveau national, mais également au niveau européen et à l’international.

Le GEVES, par la qualité de ses personnels et ses moyens d’évaluation, est dans la course ! Dans la course de l’innovation et de l’expertise. INRAE sera aux côtés du GEVES pour relever ce beau défi. Ensemble nous construisons une même vision, appuyée sur de solides compétences et connaissances scientifiques pour accélérer l’innovation dans ce secteur économique important, en l’accompagnant de la meilleure expertise pour construire des méthodologies de référence, et éclairer la décision publique.

Twitter
Visit Us
YouTube