Règles d’admissibilité VATE maïs : deux évolutions majeures menées de front

14 NovImage

Règles d’admissibilité VATE maïs : deux évolutions majeures menées de front

Writtern by contributeur

Le 9 octobre dernier, la section CTPS maïs et sorgho a acté des évolutions majeures dans les règles d’évaluation de la VATE des variétés de maïs. Le système d’évaluation de la performance des nouvelles variétés de maïs a évolué pour répondre aux besoins du marché français. 

 Les prochaines règles d’admissibilité VATE maïs reposent sur les 4 principes suivants : 

  • Un niveau de performance requis pour les nouvelles variétés qui reflète la réalité du marché de la "ferme France" pour chacune des zones de précocité et chaque caractère étudié.  
  • Un objectif de progrès appliqué au niveau de performance requis pour chaque nouveau cru de variétés déposées. L’objectif de progrès a été défini pour chacun des caractères étudiés et a été adapté à chacune des zones de précocité. Il a été déterminé à partir du progrès génétique constaté sur les 15 dernières années. L’objectif de progrès sera défini pour une période de 3 ans mais sera modulable et permettra une réactivité dans l’adaptation des règles. 
  • Un groupe de variétés qui fera office de contrôle de performance, et servira pour l’ajustement des résultats de l’année par rapport au niveau de performance requis. 
  • Une analyse statistique qui permet de valider les résultats des nouvelles variétés dont le niveau de performance est significativement supérieur à la valeur de comparaison. Cette approche statistique valorise les variétés montrant des résultats stables entre lieux d’expérimentation. 

 

Les caractères étudiés seront : 

  • Le rendement grain et l’indice de tenue de tige pour le maïs grain. 
  • Le rendement en matière sèche, la teneur en UFL et l’indice de tenue de tige pour le maïs fourrage. 

 

Ces nouvelles règles de jugement de la performance VATE des variétés de maïs apportent également les avantages suivants : 

  • Se prémunir  du casse-tête de choix des variétés témoins, qui, en cas d’introduction d’une variété témoin bien plus performante que la moyenne des variétés cultivées, génère un effet de « marche » difficile à contrôler. 
  • Rendre plus visible pour les déposants, à long terme, le niveau à atteindre pour les nouvelles variétés à travers l’affichage de l’objectif de progrès 
  • Donner l’accès au catalogue français à des variétés de maïs sur toutes les gammes de précocité et d’usages. 

 

Par ailleurs, la Section Maïs et Sorgho du CTPS s’est prononcée en faveur de l’utilisation de données complémentaires fournies par les déposants pour conforter le jugement de la performance des nouvelles variétés. L’objectif est d’améliorer la connaissance des variétés en optimisant l’information capitalisée par les acteurs de l’évaluation variétale et de raccourcir le délai d’inscription. 

Pour ce faire, après une phase de vérification et de validation par le GEVES, les données complémentaires fournies par le déposant pourront conforter la précision statistique des résultats des nouvelles variétés les plus performantes obtenus dans le réseau d’essais CTPS et ainsi permettre la proposition à l’inscription de très bonnes variétés après une seule année d’expérimentation par le CTPS.  

Des ajustements doivent se poursuivre pendant l’hiver.  

Les nouvelles règles d’admissibilité VATE maïs seront soumises à approbation définitive à la section le 16 janvier 2020, et être ainsi effectives pour les dépôts de dossiers maïs de février 2020. 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us
YouTube