Nouveau dispositif VATE pour l’inscription des variétés de Blé tendre d’hiver

25 JuinImage

Nouveau dispositif VATE pour l’inscription des variétés de Blé tendre d’hiver

Writtern by contributeur

Trois réseaux d’expérimentation au lieu de deux actuellement seront désormais offerts au choix d’un obtenteur déposant une nouvelle variété de blé tendre d’hiver à partir d’août 2019. Par ailleurs, les règles pour le choix des témoins de référence et la règle d’admission après la première année d’étude ont également été revues.
Les 3 réseaux d’expérimentation ont été définis notamment par rapport à la précocité d’épiaison qui est un des éléments déterminants de l’adaptation de la variété aux conditions pédo-climatiques, à côté de la précocité à montaison, des résistances au froid hivernal, à la verse et aux maladies, des tolérances aux stress hydriques, thermiques et azotés, de la vitesse de remplissage.

  • Le réseau Tardif vise comme cœur de cible les précocités 5,5 à 6 :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Le réseau Demi-Précoce est destiné aux précocités 6,5 – 7 :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Le réseau Précoce concerne les précocités ≥7 :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’INRA, le GEVES, Arvalis, les obtenteurs (UFS) et des coopératives, notamment celles coordonnées par Semences de France, contribuent à la mise en place de ce nouveau dispositif expérimental. Cette évolution en 3 réseaux va permettre une meilleure adéquation avec les zones de culture, notamment par l’implantation de sites dans des zones jusque-là peu explorées par le réseau CTPS.

Pour permettre l’inscription des variétés de précocité hors des cibles principales de l’inscription en France, le rendement des variétés très tardives (≤ 5) sera jugé sur les essais les plus Nord du réseau tardif. De même, le rendement des variétés très précoces (≥ 7.5) sera évalué sur les essais les plus Sud du réseau précoce.

Par ailleurs, les règles pour le choix des témoins ont été revues avec un renforcement des exigences en termes de tolérance aux maladies. Et, au sein de chaque réseau, la référence rendement sera composée de 2 témoins correspondant au cœur de cible de la zone, 1 témoin plus tardif et 1 témoin plus précoce. Entre deux zones d’étude, des témoins seront communs.

Un niveau minimal sera toujours exigé pour le passage en 2ème année mais il n’y a plus de limitation de place (la règle de numérus clausus est supprimée).

 Classe qualité

Seuil passage après 1ère année

 en % témoins (T+NT)/2

Seuil inscription (après 2 années)

en % témoins (T+NT)/2

BPS

99

102

BP et BB

101

104

BAU

104

107

BAU imp

106

109

A, A’, Bio

Pas de seuil

 Cf. règlement technique

Tableau : Seuil de passage en 2ème année et seuil d’inscription rendement 

(T : traité fongicides, NT : non traité fongicides – absence de régulateur en T et NT)

Le seuil de passage en 2ème année est inférieur à celui de l’inscription pour prendre en compte la possibilité d’une meilleure performance en 2ème année et l’octroi possible de bonifications pour d’autres caractères que le rendement.

 

Contacts :

Anne-Lise Corbel, Secrétaire Technique CTPS Céréales à paille anne-lise.corbel@geves.fr

Aurélie Mailliard, Responsable VATE Blé tendre aurelie.mailliard@geves.fr

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us
YouTube

Abonnez-vous à GEVES info