Mise au point pathosystèmes : outils au service de l’évaluation des solutions de protection des semences. 

28 Fév 23 Image

Mise au point pathosystèmes : outils au service de l’évaluation des solutions de protection des semences. 

 Le GEVES poursuit le développement de son expertise en matière de méthodologie d’évaluation des solutions de biocontrôle pour semences et plantules, au service des filières et de la transition agroécologique. L’accroissement de cette activité à travers des demandes de tests à façon, et notre participation active à de nombreux projets de recherche (SUCSEED, ASCOLUP, ACTIFOLSEEDBIOPROTECT), nous ont conduit à poursuivre le développement de nouveaux pathosystèmes. Cette année, pas moins de cinq nouveaux pathosystèmes ont ainsi été mis au point : Rhizoctonia-maïs / Fusarium-tournesol / Fusarium-colza / Mildiou-chou / Pythium-carotte. L’un d’entre eux, « Mildiou-chou », a nécessité une approche différente en termes de maitrise, multiplication et maintien que les pathoystèmes travaillés en contamination de sol. Ce pathogène obligatoire nécessite la présence de sa plante hôte pour se développer, il est donc nécessaire d’entretenir de manière hebdomadaire le maintien de la souche. Les autres pathostests ont été développés sur une approche de contamination de substrat, dans le but d’évaluer des traitements de semences sur des problématiques de fonte de semis ou d’attaque post germination.  Le développement de ces outils a été fait afin d’accompagner le développement de connaissances et de méthodologies pour l’évaluation de l’efficacité de ces nouvelles solutions.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fig 1 : Pathosytèmes développés (par ordre d’apparition) : Mildiou-chou / Fusarium-tournesol / Rhizoctonia-maïs / Pythium-carotte / Fusarium-colza.

Vous aimerez aussi :
Officialisation d’une méthode de Détection de Xanthomonas (Xap et Xff) sur semences de haricot
Du côté de la Section CTPS Espèces Légumières
Du côté de la Section CTPS Plantes fourragères et à gazon
Nouvelles méthodes d’imagerie pour phénotyper les maladies du blé : le point sur les recherches
Réunion annuelle de l’EU-VCU Group (Groupe européen experts VATE)