Le GEVES prend le relais pour la gestion d’une nouvelle base de données européenne de variétés de melon

22 Nov 21Image

Le GEVES prend le relais pour la gestion d’une nouvelle base de données européenne de variétés de melon

Writtern by contributeur

Après 3 ans de travaux réunissant 5 Offices d’Examen européens dont le GEVES, un nouvel outil a été créé et finalisé début 2021 par et pour ces Offices pour partager en routine les descriptions des variétés de melon nécessaires aux études officielles DHS. Après le pilotage de ces travaux de création de cet outil par l’Office néerlandais (Naktuinbouw), le GEVES prend le relais pour 3 ans pour son pilotage et le développement de nouvelles activités visant à le consolider. 

Finalisé début 2021, cet outil créé par 5 Offices d’examen accrédités par l’OCVV pour les études officielles sur melon permet d’agréger des données administratives, des descriptions morphologiques et des images associées aux variétés de melon notoirement connues. Cet outil permet ainsi de consolider les études DHS réalisées par chacun de ces Offices : la connaissance des variétés est ainsi mieux partagée et le choix des variétés potentiellement témoins à implanter dans un essai DHS est ainsi conforté. 

Cofinancé par l’OCVV durant sa phase de création, cet outil basé sur un système d’information ad hoc développé par le GEVES contenait début 2021 les descriptions de plus de 3300 variétés étudiées par les Offices espagnol, français, néerlandais, portugais et slovaque, le GEVES ayant apporté 40% des données de cet outil européen. Au fur et à mesure des nouvelles variétés étudiées par ces Offices, cet outil sera enrichi de nouvelles données incluant également de nouvelles caractéristiques descriptives pour l’ensemble des variétés de cette base de données. 

Dans les mois à venir, le CREA, l’Office italien, rejoindra ce groupe d’Offices fondateurs et viendra enrichir cet outil de ses données et contributions. 

Sur la période 2021-2023, le GEVES prend le relais du Naktuinbouw pour la coordination des travaux par ces Offices tant dans l’utilisation en routine de cet outil que dans la mise en œuvre de nouvelles descriptions qui, à terme pourront intégrer des données de type moléculaire. 

A suivre ! 

Twitter
Visit Us
YouTube