Le GEVES dans le sud de la Turquie pour le groupe de travail légumier de l’UPOV

25 Mai 23 Image

Le GEVES dans le sud de la Turquie pour le groupe de travail légumier de l’UPOV

Du 2 ou 5 mai dernier, le groupe de travail technique de l’UPOV (Union pour la Protection des Obtentions Végétales) concernant les espèces légumières (TWV) s’est réuni à Antalya (Turquie). Première réunion au moins en partie en présentiel depuis la pandémie de la Covid, cette rencontre a permis d’une part de travailler la révision de 23 principes directeurs d’examen DHS et d’autre part de renouer des liens, de partager et d’échanger entre les participants sur plusieurs thèmes de manière plus efficace et construite qu’en mode visioconférence.

Avec une dernière session en présentiel du TWV tenue en 2019, les participants attendaient beaucoup de cette rencontre notamment les collègues Turcs puisqu’une telle semaine était initialement planifiée au printemps 2022. Plus de 25 personnes étaient présentes, représentant une quinzaine de pays et d’organisations. Dans le même temps, une trentaine de personnes étaient aussi connectées pour ce premier TWV en version « hydride ». 18 principes directeurs d’examen DHS ont été discutés pour une révision partielle (carotte, laitue, melon, épinard, courgette, mache, chou…), 5 principes directeurs pour une révision intégrale (tomate, piment, choux chinois, choux frisé et persil) et une dizaine de documents plus transversaux ont été travaillés. En parallèle de ses contributions à la révision de ces principes directeurs, le GEVES a fortement contribué depuis plusieurs mois et en aval à ce rassemblement à la finalisation d’un document cadre sur la caractérisation par l’UPOV des résistances variétales aux maladies.

En complément, et malgré un tel programme, la volonté des organisateurs était aussi de donner du temps aux participants pour renouer des liens, partager et échanger entre eux. Pour cela, des visites techniques ont été organisées : visite de 2 entreprises leaders sur le marché turc ainsi qu’une visite de l’un des centres de certification des semences du ministère. En effet, si ce TWV a été organisée à Antalya, c’est notamment par ce que ce territoire est une importante zone de production de légumes sous serre, notamment de Solanacées et Cucurbitacées et que, la plupart des entreprises semencières d’envergure internationale sont présentes dans la région.

Vous aimerez aussi :
Deux nouveautés pour les acteurs impliqués dans la démarche nationale !
Visite de la Direction Départementale des Territoires du Maine-et-Loire (DDT 49)
10ème Conférence Internationale sur les Pseudomonas syringae à Porto
La résistance au ToBRFV, un caractère additionnel reconnu dans les études DHS de variétés de tomate
Officialisation d’une méthode de Détection de Xanthomonas (Xap et Xff) sur semences de haricot