Lauréats de l’appel à candidature « soutien aux collections de ressources phytogénétiques » 2017

1 MarImage

Lauréats de l’appel à candidature « soutien aux collections de ressources phytogénétiques » 2017

Writtern by contributeur

L’appel à candidature, lancé en septembre 2017, vise à soutenir les collections menacées et à améliorer les conditions de conservation et de caractérisations des ressources phytogénétiques. 8 projets vont être financés pour un montant d’environ 105 000 € dans le cadre du soutien alimenté par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

  • Les actions proposées par les déposants pouvaient correspondre à :
  • La sauvegarde d’une collection existante menacée à court ou moyen termes,
  • L’acquisition ou l’amélioration d’équipements ou d’infrastructures dans le but d’améliorer la conservation des collections,
  • L’amélioration des connaissances sur les collections (caractérisation phénotypiques, moléculaires, …).

 

A la clôture de l’appel à candidature le 30 octobre 2017, 22 projets ont été reçus pour un budget d’environ 448 000 €. Après analyse des dossiers et la sollicitation d’experts, la commission d’examens a sélectionné 8 projets fin 2017 pour des actions qui sont à mener au court de l’année 2018.

 

Figure 1 : Répartition des projets reçus en fonction des types de cultures

Figure 2 : Répartition des projets financés en fonction des types de cultures

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Liste des projets financés :

Arbres fruitiers

Parc Naturel Régional du Luberon

La maison de la biodiversité sur le domaine de la Thomassine conserve 15 espèces fruitières représentées par 420 variétés dont des variétés anciennes et/ou locales. Certaines de ces variétés sont représentées par un exemplaire unique. Dans un souci de préservation de la diversité existante, le financement de la protection du verger a été retenu en préalable à une régénération des plants.

Lycée Professionnel Agricole du Pays de Bray

Le verger conservatoire Fernand Bazerque, proche du château de Merval, regroupe environ 420 variétés de pommiers de table, à deux fins ou à cidre. Les variétés anciennes ou locales, qui composent le verger, ont été collectées sur le territoire du Pays de Bray. Sous la gestion du Lycée agricole du Pays de Bray, le verger a été replanté, caractérisé (description des pommes, sensibilités aux maladies, photothèque) et est depuis 2 ans conduit en agriculture biologique. Le financement vient soutenir le lycée agricole sur le maintien de la collection et la caractérisation génétique des variétés sous appellation ou incertaine afin d’améliorer le maintien de ces ressources.

Conservatoire Végétal Régional d'Aquitaine

Le financement va permettre la réimplantation des collections de cerisiers et de prunus du conservatoire régional d’Aquitaine, ces deux collections présentant des signes de faiblesse et de mortalités. Afin d’améliorer la connaissance de ces collections et éliminer les potentielles redondances, des caractérisations génétiques seront également menées sur ces deux collections.

Société pomologique du Berry

La collection de fruits à noyaux a été créée en 1993 par le recensement et la collecte des accessions sur le territoire du Berry chez des particuliers ou dans des anciens vergers cultivés. Elle est composée de 23 variétés dont 6 variétés traditionnelles rares de cerisiers et 5 variétés traditionnelles rares de pruniers rattachées au Berry. L’âge des arbres nécessite une réimplantation de la collection pour sauvegarder ces variétés. Cette régénération permettra d’améliorer les observations et la caractérisation des arbres et des fruits dans un contexte plus favorable à la culture et la fructification et de développer une caractérisation organoleptique pour les potentiels de valorisation, indispensables à la pérennisation de la conservation.

 

Espèce horticole

Office National des Forêts

L’arboretum des Barres conserve 268 rosiers botaniques dont les plus anciens ont été plantés à la fin du 19ème Siècle par Maurice de Vilmorin. Cette collection fait aujourd’hui l’objet d’un plan de sauvegarde afin d’enrayer le déclin et le dépérissement de cette collection par une remise en état des plants en pépinière, un amendement du sol appauvri par plus de 100 ans de cultures de rosiers et un réaménagement de ces collections aussi bien du point de vue de leur intérêt spécifique que d’un aspect paysager.

 

Espèce potagère

Centre Régional de Ressources Génétiques Hauts-de-France

Le projet vise à créer une collection régionale de Phaseolus coccineus à grains blanc en Hauts-de-France. Ce haricot est produit depuis plus d’un siècle dans les départements de l’Aisne et l’Oise et sa production a été sauvée dans les années 2000 par une poignée de producteur à partir d’une seule souche. La prospection et la collecte de souche fermière (conservation in situ) dans ces départements permettra de préserver la diversité génétique existante dans la région Hauts-de-France.

 

Grande culture

Arvalis - Institut du végétal

La collection de lin fibre et oléagineux, issue des travaux de l’INRA, a été transférée à ARVALIS en 2010. Une première régénération a permis de sauvegarder 40% de cette collection. Suite à la réception d’un double de sécurité conservé au congélateur à l’INRA en 2014, le reste de la collection pourrait être régénéré. Le projet va permettre de réaliser l’état des lieux des échantillons reçus et de prévoir les prochaines régénérations.

 

Vigne

Fédération Viticole du Puy-de-Dôme

Le verger conservatoire maintien 15 cépages originaux représentés par 153 clones issus de prospection dans les vignobles du Puy-de-Dôme. Afin de sauvegarder la diversité génétique existante dans cette collection, son transfert, sur une nouvelle parcelle, a été financé pour la prémunir de l’urbanisation, d’attaques de maladies et la maintenir dans de meilleures conditions pédoclimatiques.

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us
YouTube

Abonnez-vous à GEVES info