Du côté de la Section CTPS plantes fourragères et à gazon

25 Mar 21 Image

Du côté de la Section CTPS plantes fourragères et à gazon

Réunie le 29 janvier, la Section « Plantes fourragères et à gazon » du CTPS a proposé à l’inscription au catalogue officiel 32 variétés, et a évoqué de nombreux projets d’évolution règlementaires concernant les variétés de création modernes ou les mélanges de préservation pour l’environnement. 

Ainsi, à l’issue de cette réunion de la Section « Plantes fourragères et à gazon » du 29 janvier 2021, ce sont 14 graminées fourragères, 11 légumineuses fourragères et 7 graminées à gazon (soit tout de même 32 variétés !) qui ont été proposées à l’inscription sur la liste A du Catalogue officiel français. 

Pour pallier l’absence de rapports DHS commandités il y a quelques années auprès des autorités britanniques, la Section CTPS, en concertation avec le GEVES, a autorisé la reprise d’études DHS confiées en parallèle par les obtenteurs à d’autres offices européens toujours accrédités par l’OCVV. 9 de ces variétés ont ainsi pu bénéficier de cette disposition, et seront retirées des études en cours au Royaume-Uni. 

Un sujet d’importance discuté lors de cette réunion du 29 janvier est lié à la particularité de cette Section, à savoir la proposition de réinscription ou non des variétés radiées et ce, sur la base de leur valeur agronomique. L’index calculé à partir des données « Herbe Book » https://www.herbe-book.org/ n’intègre pas encore la valeur nutritionnelle qui est utilisée depuis dix ans dans les critères d’admission VATE des variétés fourragères. En outre, l’effet de la large gamme de précocité de certaines espèces de graminées peut créer des biais calculatoires (Ray-grass anglais, Fétuque élevée et dactyle principalement). L’ensemble de ces éléments nécessite de réfléchir à la pertinence de maintenir ce système de réinscription / non-réinscription. 

 En parallèle, un projet de simplification des démarches administratives d’enregistrement des mélanges de préservation a été examiné, et sera finalisé dans les prochains mois par l’homologation d’un nouvel arrêté de commercialisation et d’un nouveau règlement technique pour le contrôle des mélanges de préservation. Deux mélanges ont été approuvés par la  Section dont un issu de la récolte d’espèces messicoles dans des champs de céréales des Pyrénées.   

Enfin, le projet de recherche « MELANGES » a été présenté à la Section. Il a pour objectif de définir les idéotypes de variétés d’espèces prairiales destinées d’une part aux mélanges prairiaux et d’autre part aux plantes de services pérennes associées à des grandes cultures. Ces travaux sont très intéressants pour la Section dont les variétés sont très souvent utilisées en mélange par les agriculteurs, alors que les études VATE sont quasi exclusivement conduites en pur. 

Vincent GENSOLLEN

Secrétaire technique de la section CTPS Plantes fourragères et à gazon
GEVES – SEV Montpellier – La Valette 711 rue Jean-François Breton – 34090 Montpellier
Téléphone : 04 67 04 35 85
vincent.gensollen@geves.fr

 

Vous aimerez aussi :
36 nouvelles variétés de betterave sucrière
Chicorée industrielle 2 nouvelles variétés de chicorée industrielle
8 nouvelles variétés de betteraves fourragères
Du côté de la Section CTPS Maïs et Sorgho
SUCSEED, la mi-temps !