Le GEVES contribue fortement au 32ème congrès ISTA à Hyderabad en Inde

9 JuilImage

Le GEVES contribue fortement au 32ème congrès ISTA à Hyderabad en Inde

Writtern by contributeur

Le 32ème Congrès de l’ISTA, à Hyderabad en Inde, a réuni plus de 500 participants de 60 pays, membres de l’ISTA et professionnels des 25 états Indiens (semenciers, sélectionneurs et agriculteurs). Le gouvernement indien et celui de l’état du Télangana, ont organisé en parallèle plusieurs manifestations qui ont réuni plusieurs milliers de participants, agriculteurs ou semenciers. Le congrès a eu trois temps forts : le symposium scientifique, les rapports et les réunions des comités techniques, et l’assemblée générale. La France a été fortement représentée avec 14 délégués, 10 du GEVES et 4 d’entreprises semencières. 

Le thème du symposium était « Qualité et technologie des semences dans un monde en évolution ». On retiendra :  

  • De nombreux travaux ont pour objectif d’améliorer l’efficience des méthodes d’évaluation de la qualité des semences, leur fiabilité et si possible d’améliorer la productivité en réduisant le temps ou le coût. Le phénotypage par analyse d‘images et la biologie moléculaire sont les outils les plus étudiés. 
  • L’explosion des présentations sur la biologie, la morphologie ou la germination d’espèces utilisées en revégétalisation ou pour la restauration d’espaces, ou d’espèces de régions tropicales et subtropicales qui traduit l’essor de ces problématiques. 
  • La question de la transmission d’agents pathogènes par les semences est toujours essentielle. Plusieurs méthodes de détection dont une originale qui va jusqu’à la vérification de la viabilité des agents pathogènes détectés (Nématode - Ditylenchus, mise au point par le GEVES) ont été présentées. 
  • L’analyse d’images dans le visible ou le multispectral, sont en plein essor. Des résultats tangibles sont obtenus sur la mesure de l’émergence des radicules, en imagerie classique ou en multispectral. L’identification d’espèces devient possible avec des taux de réussite proches de ceux des analystes, avec des débits encore limités.

 

 Le GEVES a fait 5 présentations orales dont 4 en auteur principal et trois posters. 

Les comités techniques ont présenté les résultats des travaux de l’année et les projets pour 2020 consultables : https://www.seedtest.org/en/technical-committees-documents-_content---1--3496.html 

Plusieurs comités techniques sont présidés par des Français : Germination – Sylvie Ducournau (GEVES), Proficiency Tests - Didier Demilly (Geves), Seed Health -Valérie Grimault (GEVES), Statistiques - Jean-Louis Laffont (Pionner). A titre d’exemple, pour répondre à la demande des semenciers et des services officiels de nombreux pays dont la France, les tests de germination des semences de haricot et de soja, ont été adaptés pour améliorer la fiabilité des analyses notamment sur semences traitées. Le substrat à base de terreau est désormais intégré aux règles d’analyse.

Les nouvelles méthodes applicables au 1er janvier 2020 seront comme chaque année présentée lors des journées des laboratoires au GEVES à Beaucouzé (19 et 20/09/2019) 

A noter : Pour la première fois, l’ISTA a ouvert un appel d’offre interne aux comités techniques pour favoriser l’émergence de projets innovants et inter comités. Trois projets ont été retenus, les trois sont sur l’analyse d’images, un projet a pour objectif d’inventorier les méthodes et les outils existants, le second porte sur l’utilisation du multispectral pour les analyses de pureté spécifique et de germination, le troisième vise à vérifier la corrélation entre l’émergence des radicules et la faculté germinative et la vigueur, et leur potentiel pour automatisation. Ce dernier projet pourrait déboucher sur la proposition de remplacer les tests de germination utilisés dans le cadre de la certification ou des échanges commerciaux par des tests plus rapides et automatisables basés sur l’émergence de la radicule. Le GEVES est pilote du projet sur l’émergence de la radicule, et partenaire des deux autres projets. 

Chaque projet sera financé à hauteur de 30 K € environ 

Le GEVES est pilote d’un projet d’élaboration de la « pest list » espèces de grande culture, qui inventorie les agents pathogènes pour lesquels les semences sont potentiellement vecteur (pathway). https://www.seedtest.org/en/ista-reference-pest-list-_content---1--3477--1152.html  

Lors de l’assemblée générale, le comité exécutif et le secrétaire général ont présenté les rapports d’activité de l’association. La partie « business as usual » a confirmé des capacités financières consolidées qui permettent de financer des projets techniques et un dynamisme renforcé des comités techniques. La stratégie axée sur le développement de méthodes, l’organisation de formations y compris en e-training, la poursuite du programme d’accréditation et  le renforcement des collaborations avec les autres organisations internationales, a été votée par les représentants des autorités désignées des pays membres. 

On retientde l’Assemblée Générale Ordinaire : 

  • une position clarifiée sur les modalités d’introduction des technologies dans les tests d’évaluation de la qualité L’ISTA encourage l’utilisation de technologies pour faciliter ou améliorer la qualité des analyses. Le cas échéant elles peuvent être validées selon le programme de validation de méthodes de l’ISTA  
  • une politique internationale renforcée. L’ISTA se rapproche de l’IPPC, pour la valorisation de la liste de bioagresseurs transmis par les semences chez les espèces de grande culture (« pest list »).  L’ISTA contribue fortement  avec l’OCDE, l’UPOV, l’ISF, la World Seed Farmers Association, dans la cadre du World Seed Partnership, au développement de capacités d’analyse dans les pays en voie de développement. Parmi les actions, un workshop sur l’assurance qualité en laboratoire sera organisé en Afrique francophone en 2020, avec la contribution d’experts du GEVES.  
  • La révision de la structure du Membership pour attirer plus de jeunes chercheurs et techniciens, et mieux prendre en compte les besoins des autorités désignées et ceux des entreprises.
  • L’élection du nouveau comité exécutif de l’ISTA pour la période 2019-2022. Le vice président est Keshavulu Kunusoth, Inde. Sylvie Ducournau (GEVES) a été élue membre du Comité Exécutif, elle contribuera au titre du GEVES et de la France à la gouvernance de l’association. 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us
YouTube

Abonnez-vous à GEVES info