Résistance des variétés aux bioagresseurs : Le groupe ISF DRT en action

21 JuinImage

Résistance des variétés aux bioagresseurs : Le groupe ISF DRT en action

Writtern by contributeur

Le groupe DRT (Disease Resistance Terminology) de la Fédération Internationale des Semences (ISF), présidé par Valérie Grimault, la directrice du laboratoire de Pathologie du GEVES s’est réuni à Washington aux USA les 9-19/04/19 où il a été accueilli par l’ASTA (American Seed Trade Association) 

 Il regroupe des représentants de sociétés de semences internationales, d’offices d’examen (France, Espagne, Pays-Bas) et de réseaux de matériel de référence (CPPSI aux USA, Plantum aux Pays-Bas, MATREF en France). Son objectif est de promouvoir l’usage harmonisé de la terminologie liée à la résistance aux bioagresseurs. Ses différentes actions portent sur la codification des bioagresseurs pour lesquels une résistance est déclarée, l’harmonisation de la terminologie, la publication de sets d’hôtes différentiels et l’établissement de procédures pour valider et nominer de nouvelles races de bioagresseurs. 

 Le guide pour la nomination des nouvelles races est finalisé et une campagne de communication a été préparée pour des présentations de posters lors de congrès. Certains d’entre eux seront présentés à l’Eucarpia leafy vegetable et piment/aubergine par Sophie Perrot la responsable Résistance Variétale du GEVES en septembre prochain à Avignon (France) 

 Les codes des bioagresseurs et tables d’hôtes différentiels ont été révisés. 

 Afin d’améliorer la codification des races de bioagresseurs, des projets internationaux sont en cours sous forme de ring test : 

  • Passalora fulva/tomate pour la définition d’un nouveau set d’hôtes différentiels et d’un nouveau système de codification des races, coordonné par le Naktuinbouw 
  • Fusarium/laitue pour la validation de la race 4 et la définition d’un nouveau set d’hôtes différentiels, coordonné par le GEVES 
  • Oïdium/melon pour la définition d’un nouveau set d’hôtes différentiels et d’un nouveau système de codification des races, coordonné par le GEVES 

 

L’ensemble de ces actions permettra une meilleure harmonisation et fiabilisation de l’évaluation des variétés aux bioagresseurs au niveau international. 

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us
YouTube

Abonnez-vous à GEVES info