OPTIPLASM : avancement du programme CASDAR sur la hernie du colza

1 Sep 20 Image

OPTIPLASM : avancement du programme CASDAR sur la hernie du colza

Dans le cadre de ses missions en lien avec l’évaluation préalable à l’inscription des variétés, le GEVES évalue la résistance du colza à la hernie des crucifères. Cette maladie, causée par un champignon pathogène appelé Plasmodiophora brassicae, est à l’origine de formation de galles racinaires, perturbant la croissance des plantes et entrainant d’importante perte de rendement au champ. A la demande des obtenteurs, les essais inscriptions sont réalisés sur les pathotypes (race ou sous espèce du champignon ayant différent niveau de virulence) majoritairement présents sur le territoire Français. Ces pathotypes ont été identifiés lors d’un précédent projet CASDAR* (AMS** Hernie des crucifères) qui s’est déroulé de 2012 à 2014. Ce projet a permis de réaliser une étude épidémiologique permettant de mettre en évidence la fréquence et la répartition de ce pathogène sur le territoire. Un nouveau programme CASDAR, nommé OPTIPLASM, en partenariat avec Terres Inovia et INRAE, a été initié dans le but de stabiliser le comportement de ces souches utilisées dans les tests d’inscription. 

 Le but est donc de produire des souches dont le comportement sur les variétés est stable au cours du temps. La première année du projet a permis de maitriser et améliorer le protocole de production des souches. Ces souches doivent maintenant être caractérisées (identification du pathotype) et leur niveau de stabilité doit être déterminer à l’aide de tests successifs. Un second volet consiste à comparer le comportement de différentes variétés testées au laboratoire en conditions contrôlées et en champ dans des parcelles contaminées par la hernie. Ces essais de comparaisons sont réalisés dans le but d’étudier le reflet de la réalité du test réalisé au laboratoire avec le champ et de comparer le comportement des variétés entre les deux. Les premiers résultats sont en cours d’investigation, les notations au champ ont eu lieu en ce début Juillet 2020. Une seconde campagne d’essai est actuellement planifiée pour être semée début Aout 2020. Les avancées du projet font l’objet de présentations au sein de la section CTPS colza et autres crucifères lors des réunions annuelles.  

 

*projets CASDAR = projets de R&D financés par le Ministère chargé de l’Agriculture

**AMS = Appui Méthodologique aux Sections du CTPS

 

Vous aimerez aussi :
Officialisation d’une méthode de Détection de Xanthomonas (Xap et Xff) sur semences de haricot
Du côté de la Section CTPS Espèces Légumières
Du côté de la Section CTPS Plantes fourragères et à gazon
Nouvelles méthodes d’imagerie pour phénotyper les maladies du blé : le point sur les recherches
Réunion annuelle de l’EU-VCU Group (Groupe européen experts VATE)