Le matériel de référence : le point de départ des tests de pathologie végétale

22 Mar 21 Image

Le matériel de référence : le point de départ des tests de pathologie végétale

Avoir confiance en ses résultats d’expériences repose d’abord sur la qualité du matériel utilisé :  souches d’agents pathogènes et lots semences bien caractérisés sont indispensables à la réussite des tests. Le GEVES gère des collections de référence (dont le réseau MATREF) et propose actuellement des souches de plus de 160 bioagresseurs.

Pour en savoir plus :

 

 

 

et lien vers le site du GEVES (prestations)

 

 

 

Vous aimerez aussi :
Officialisation d’une méthode de Détection de Xanthomonas (Xap et Xff) sur semences de haricot
Du côté de la Section CTPS Espèces Légumières
Du côté de la Section CTPS Plantes fourragères et à gazon
Nouvelles méthodes d’imagerie pour phénotyper les maladies du blé : le point sur les recherches
Réunion annuelle de l’EU-VCU Group (Groupe européen experts VATE)