Du côté de la section CTPS Vigne – 23 juin 2021

28 Juin 21 Image

Du côté de la section CTPS Vigne – 23 juin 2021

Réunie le 23 juin, la Section « Vigne » du CTPS a proposé à l’inscription au catalogue officiel français quatre variétés traditionnelles françaises (Gouais blanc, Gueuche noir, Pougnet et Ribier noir) et une variété traditionnelle argentine (Torrontés riojano). La Section s’est par ailleurs exprimée favorablement à l’intégration de la variété Sauvignac dans le dispositif CEPP (Certificat d’Economie de Produits Phytopharmaceutiques), en tant que variété dont la culture permet de réduire l’usage des fongicides. Première d’une liste de variétés potentiellement éligibles et actuellement étudiées au sein de la Commission Catalogue de la Section « Vigne » du CTPS, elle rejoint ainsi dans ce dispositif d’autres variétés présentant des résistances au mildiou et à l’oïdium.  

Au titre des actualités règlementaires, la Section a été informée des négociations en cours au niveau européen dans le cadre de la prochaine PAC, sur l’ouverture des cahiers des charges des vins à appellation d’origine protégée aux variétés de vigne issues de croisements interspécifiques, et a salué la position des autorités françaises en soutien à cette proposition de la Commission Européenne. Les membres de la Section ont souligné le rôle prépondérant de l’innovation variétale pour faire face aux nouveaux enjeux de la vitiviniculture, dont la réduction de l’usage des produits phytopharmaceutiques, le dépérissement de la vigne ou encore l’adaptation au changement climatique. A ce jour, toute obtention de vigne issue de croisements entre V. vinifera et d’autres espèces du genre Vitis est identifiée au catalogue officiel français comme « variété issue d’hybridation interspécifique ». La Section, ayant été informée d’incohérences entre dossiers gérés par le CTPS et ceux enregistrés par l’OCVV, a acté plusieurs dispositions visant à améliorer le contrôle de cohérence de la classification botanique des variétés dans les différents offices d’examen, au niveau national et européen.   

Les membres de la Section ont également pris note de la prochaine révision de la directive 68/193/CEE concernant la commercialisation des matériels de multiplication végétative de la vigne, et ont été invités à faire remonter toute proposition d’évolution.  

Enfin, la Section a validé un projet de modification des annexes de l’arrêté du 17 juin 2020 modifié, relatif à la sélection, à la production, à la circulation et à la distribution des matériels de multiplication végétative de la vigne, dernière étape du toilettage de cet arrêté, enclenché avec l’adoption de la directive 2020/177.  

Vous aimerez aussi :
Du côté de la Section CTPS Espèces Légumières
Du côté de la Section CTPS Plantes fourragères et à gazon
Le Comité Plénier du CTPS tire le bilan de la mandature 2019-2024
RESO2 : un projet de recherche pour encourager l’inscription de variétés adaptées à des systèmes agroécologiques
Du côté de la Section CTPS Espèces Fruitières