Retour sur le workshop PathoLED : sources lumineuses & tests en phytopathologie

21 JuinImage

Retour sur le workshop PathoLED : sources lumineuses & tests en phytopathologie

Writtern by contributeur

Le GEVES a organisé, le 14 mai dernier, le workshop international PathoLED. L’évènement a réuni 97 personnes issues de 6 pays européens venus échanger sur l’impact de l’utilisation de lumières LED en pathologie végétale 

Pourquoi organiser le workshop PathoLED ? 

Le GEVES est fortement impliqué dans le développement de nouvelles méthodes d’évaluation des semences, à l’écoute des besoins de la filière. Une des activités du laboratoire de pathologie de la SNES consiste à réaliser différents types de tests (résistance, biotests, pouvoir pathogène) pour étudier des interactions plantes – pathogènes, le plus souvent, dans des conditions contrôlées (température, photopériode, hygrométrie) en serres et modules climatiques. Le système de diode électroluminescente (LED, light-emitting diode) est aujourd’hui devenu une source de lumière majoritaire sur le marché, voire quasi universelle à court terme. Néanmoins, la transition n’est pas si simple en pathologie végétale car les LED sont décrites comme favorisant les défenses des plantes. Un tel changement de source lumineuse peut impacter la réalisation des tests en pathologie végétale et modifier le comportement de la plante et/ou du pathogène.  

Quel objectif ?  

Proposer une journée d’échanges autour de cette thématique, afin de bénéficier de retours d’expérience, de partager les attentes des acteurs, laboratoires et/ou entreprises, et élaborer une feuille de route commune afin de réussir au mieux la transition vers l’utilisation de lumière LEDs en pathologie végétale.  

Quel programme  

La journée était organisée autour de 3 axes majeurs : 

  • Sessions scientifiques 

La session d’ouverture a permis de contextualiser le workshop (état de l’art en technologie LED : pourquoi s’intéresser à l’effet lumière en pathologie ; qu’est-ce qu’une LED et comment ça fonctionne). Ensuite, deux sessions dédiées à des retours d’expériences ont permis d’illustrer l’impact des LEDs sur le développement des plantes et sur de nombreux pathosystèmes. Les orateurs invités provenaient d’organismes publics ou d’entreprises privées de différents pays européens.  

 

  • Tables rondes 

L’objectif du workshop étant de rassembler des personnes soucieuses de l’effet des LEDs sur leur travail, des tables rondes ont été l’occasion d’échanger autour de 4 thématiques : i) type de matériel/système LED, ii) choix du spectre lumineux, iii) impact des LEDs sur d’autres paramètres (température, hygrométrie, consommation électrique…) et iv) impact des LEDs sur la santé humaine et l’environnement.  

 

  • Rencontre avec des fournisseurs de LEDs 

Au cours de la journée, les participants ont pu aller à la rencontre de fournisseurs de LEDs (CMF, Colasse SA, Dalkia Froid Solutions et VGD) pour une démonstration des produits LEDs ou pour échanger sur leurs problématiques spécifiques (espèce végétale, pathogène…).  

 

Et après ? 

Les orateurs et participants ont partagé leurs conditions expérimentales, leurs succès et leurs échecs. Opter pour un équipement LED n’est pas anodin en terme économique, structurel et fonctionnel. Pour aider dans les prises de décisions pour adapter au mieux ses conditions de lumière à un pathosystème donné, il a été suggéré de mettre en place un forum de discussion et/ou une base de données publique dans laquelle chacun pourra intégrer ses propres données. Une seconde édition du workshop est prévue en 2021. 

 Pour plus de détails, vous pouvez consulter le compte-rendu et l’ensemble des présentations, disponibles au format pdf, sur la page web du workshop.

 

Photo : Participants au workshop PathoLED. 97 personnes en provenance de 6 pays européens étaient présentes pour échanger sur l’utilisation de lumières LED en phytopathologie (Crédit : GEVES). L’évènement était soutenu par la Société Française de Phytopathologie et la Société Française de Biologie Végétale. 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us
YouTube

Abonnez-vous à GEVES info