Le plan d’action SPAD

Pour répondre aujourd’hui aux nouveaux défis en matière d’environnement, de santé et de maintien de la biodiversité, le CTPS poursuit sa mission d’orientation du progrès génétique dans le cadre du plan SPAD du Ministère de l’Agriculture.

Le plan « Semences et Plants pour une Agriculture Durable » (SPAD) 2015-2019

En 2015 le plan S&AD a fait l’objet d’une évaluation par une mission CGAAER/CGEDD qui a permis d’en faire un bilan et de produire des recommandations pour un nouveau plan 2015-2019.

Intitulé « Semences et Plants pour une Agriculture Durable » (SPAD), ce nouveau plan comporte 6 axes, 24 actions et 64 sous-actions dont la majorité ont été produites dans le cadre d’une consultation de l’ensemble des parties prenantes du CTPS comme en 2011 pour le plan S&AD.

Ces 6 axes sont les suivants :

  1. Structurer la conservation des ressources phytogénétiques,
  2. Favoriser une innovation au service de l’agro-écologie dans le secteur des semences et plants,
  3. Adapter les critères d’inscription des variétés pour une agriculture multiperformante,
  4. Développer des processus innovants de production et d’analyse de données sur les variétés végétales,
  5. Conforter le dispositif de contrôle et de certification des semences et plants mis en marché,
  6. Assurer la promotion des intérêts français à l’international et communiquer de façon transparente sur la sélection végétale.

Tout en poursuivant les orientations du plan précédent, notamment par l’adaptation des critères d’inscription pour une agriculture multi performante, ce plan SPAD s’inscrit pleinement dans le projet agro-écologique pour la France.

Il encourage la production de connaissances au service de l’innovation en génétique végétale et de son utilisation en agriculture, par des orientations de recherche et par des recherches appliquées en lien avec les orientations des filières accompagnées d’une expertise sur les nouvelles biotechnologies végétales.

Il recommande de structurer les réseaux de ressources phytogénétiques et c’est ainsi que la 15eme Section du CTPS a été mise en place fin Septembre 2016, le GEVES abritant la nouvelle Structure de Coordination Nationale des Ressources Phytogénétiques (SCN-RPG). Cette organisation permettra notamment à la France de remplir ses engagements internationaux dans ce domaine.

Ce plan SPAD encourage le développement de processus innovants de production et d’analyse de données en renforçant le continuum entre les résultats de préinscription, d’inscription et de post inscription.

Il impulse une orientation nouvelle à la valorisation et la diffusion des données et de l’information sur les variétés avec un souci de communication vers l’ensemble des acteurs de l’agriculture mais également vers le grand public.

A l’heure où la réduction voire dans certains cas l’interdiction de l’utilisation des produits phytosanitaires, la connaissance des caractéristiques de résistance aux maladies des variétés végétales doit être communiquée le plus largement possible.

 

 

 

 

 

 

Abonnez-vous à GEVES info