Commercialisation et certification des semences et plants de légumières

Pour les plantes légumières,  deux niveaux existent :

- « standard » pour les semences et « CE » pour les plants

- le niveau supérieur « certifié », non obligatoire

Espèces végétales multipliées par semence

Pour les espèces végétales multipliées par semence,

  • Les variétés inscrites dans les listes b, c et d du Catalogue sont uniquement mises en marché sous forme « standard » ou « plant CE ». Ces variétés sont hétérogènes ou d’une homogénéité insuffisante pour être certifiées, par exemple les anciennes variétés populations d’espèces allogames. Elles ne sont pas certifiables.
  • Les variétés inscrites en liste a sont commercialisables sous forme « standard » et « plant CE » ou « certifiée ». Ce sont des variétés qui ont un haut niveau d’homogénéité : elles sont certifiables.

La certification garantit la conformité variétale, l’homogénéité et lorsque nécessaire une qualité sanitaire requise (semences de tomate indemnes de Clavibacter, de Haricot indemne de bactéries à graisse….). Pratiquement en France, compte tenu d’un haut niveau de qualité assuré par les producteurs de semences et les établissements de sélection, ces variétés sont mises en marché sous forme de semences « standard » et « plants CE ». Le niveau certifié est parfois requis pour des exportations.

Espèces légumières multipliées végétativement

Pour les espèces légumières multipliées végétativement, le niveau certifié est beaucoup plus utilisé pour des raisons sanitaires, des organismes nuisibles étant propagés par les organes multipliés. Ainsi les semences, ou plants, d’ail, échalote, fraisier, les griffes d’asperge, l’inoculum de champignons sont produits sous forme certifiée (50 % environ de la production de plants), indemnes de bio agresseurs, en général les nématodes, des virus et bio agresseurs spécifiques de chaque espèce.

 

Pour en savoir plus

Pour en savoir plus :

S’inscrire à la newsletter