Commercialisation et certification des semences et plants d’espèces agricoles

Pour la plupart des espèces agricoles la certification des semences ou plants destinés à la commercialisation est obligatoire dans l’Union européenne.

Commercialisation et certification

Pour la plupart des espèces agricoles la certification des semences ou plants destinés à la commercialisation est obligatoire dans l’Union européenne. Elle vise à garantir sur les lots de semences :

  • l’identité variétale (correspondant à la description de la variété faite lors de l’inscription au Catalogue),
  • la pureté spécifique et la faculté germinative : ces critères de qualité sont vérifiés par des analyses réalisées selon des règles internationales (voir règles internationales pour les essais de semences de l’ISTA)
  • la qualité sanitaire qui garantit l’absence ou la présence la plus faible possible d’organismes nuisibles ; elle est assurée par des inspections des cultures et des vérifications en laboratoire.

En France le Ministère de l’Agriculture délègue la certification de ces semences au SOC, Service officiel de contrôle et de certification des semences et plants.

Pour en savoir plus :

S’inscrire à la newsletter