Groupe d'Etude et de contrle des Varits Et des Semences

alt

Tester les résistances

Qualité au GEVES

ISTAplustexte2 LRQAtexte

Tests de résistance

1) Présentation 
2) Cadre
3) Activité SNES
4) Plus d'informations
 

1) Présentation


L’évaluation de la résistance des variétés aux bioagresseurs constitue un des maillons de l’innovation variétale et permet de décrire les variétés en étude pour l’inscription au catalogue officiel français CTPS dans le cadre des études DHS, VATE et pour la protection des obtentions végétales. Elle repose sur l’utilisation de protocoles représentatifs des réalités du terrain, fiables et reproductibles par rapport aux situations épidémiologiques que rencontreront les variétés inscrites au niveau de leur commercialisation. Cela peut être obtenu par la mise en œuvre de programmes d’harmonisation des protocoles au niveau européen pour la DHS, en ayant recours à du matériel de référence validé et harmonisé et au moyen de collaborations avec des instituts de recherche pour le suivi épidémiologique des souches.

2) Dans quel cadre est réalisée l’évaluation de la résistance des variétés au GEVES ?


La résistance des variétés aux bioagresseurs est évaluée dans le cadre :

  • De l’inscription des variétés au catalogue officiel, pour le compte du Comité Technique Permanent de la Sélection (CTPS), avec comme objectif de favoriser le progrès génétique en favorisant l’inscription des variétés résistantes.
    • Pour la Distinction Homogénéité Stabilité (DHS) (principalement pour les potagères et pour les grandes cultures), en cas de problèmes de distinction.
    • Pour la Valeur Agronomique et Technologique (VATE) (pour les espèces de grandes cultures). Ainsi, dans le calcul de la cotation finale, qui doit être supérieure aux témoins VATE pour que la variété en étude soit acceptée, des bonus sont accordés pour les variétés résistantes de certains groupes d’espèces (céréales à paille, tournesol, colza, betterave,..) tandis que des pénalités (voire un refus VATE) sont rajoutées pour les variétés sensibles.
  • De la protection des variétés, pour le compte de l’Office Communautaire des Variétés Végétales (OCVV), au niveau européen et de l'Instance Nationale des Obtentions Végétales (INOV), au niveau national.
  • Pour les obtenteurs, coopératives, firmes phytosanitaires… : en soutien à la filière semences.

L’évaluation de la résistance des variétés aux bioagresseurs est réalisée en conditions contrôlées (modules climatiques, serres) ou au champ, par des essais réalisés en réseaux.

Les caractéristiques de résistance des variétés décrites dans ce cadre doivent être basées sur des critères d’évaluation fiables et reproductibles, valables pour les différents marchés sur lesquels les variétés inscrites ou protégées seront commercialisées. Pour cela,  le GEVES anime des projets de recherche internationaux pour l’harmonisation des tests d’évaluation de la résistance des variétés.

3) Activités de la SNES


Le laboratoire de pathologie de la Station Nationale d’Essais de Semences (SNES) propose différentes prestations dont l'évaluation de la résistance variétale aux bioagresseurs (virus, bactéries, champignons et nématodes), la fourniture de matériel de référence (semences via le réseau MATREF et souches), l'identification de races à l'aide d'hôtes différentiels, ainsi que la fourniture d'inoculum.

 

4) Plus d'informations


La plaquette des tests de resistance proposés est disponible en pdf (version française et anglaise).

                                  

Haut de page


01/07/2014